AVERTISSEMENT Contre les journalistes et "dits experts

Publié le par Camille

AVERTISSEMENT
Contre les journalistes et "dits experts"
à la solde des lobbies des Télécoms.

 
Le lobby de la téléphonie mobile organise à travers la presse écrite, radio ou télé, la démolition des chercheurs et autres personnes qui prouvent par des documents et des études, que les champs électromagnétiques ont des effets néfastes pour la santé humaine.

Cette page a été publiée en 2000 à la suite d'un article réalisé à l'époque par un site web satirique à la solde des lobbies industriels et du monde des télécoms. Après enquête je découvrirai que ce groupe n'avait pas moins de 300 stat-up qui donnaient dans tous les domaines.

Les chercheurs indépendants, sont régulièrement traités de charlatans, d'escrocs, de paranoïaques, par les individus des lobbies industriels, mais aussi par des individus dits opposants qui prétendent dénoncer les escrocs. A y regarder de plus près, ils travaillent aussi en réalité ou sont financés par ces mêmes lobbies. C'est ainsi qu'il faut savoir que des associations sont infiltrées par des taupes, qui sous couvert de défendre les victimes renseignent en réalité les lobbies industriels, et tentent de discréditer ceux qui sont réellement indépendants, et surtout d'empêcher leur intégration dans des structures indépendantes. Donc prudence envers ces gens qui prétendent s'opposer à un lobby, tout en déclarant que tel ou tel individus est un escroc, car dans ce cas c'est qu'ils sont payés par un lobby industriel. Pour ceux qui viendraient me traiter d'escroc, de charlatan ou de paranoïaque, déjà pour commencer ils travaillent pour le lobby des télécoms, ensuite ils sont incompétents, ils ne disposent pas des informations que je possède, et je ne saurai que trop leur recommander de consulter mon chapitre sur mes installations personnelles sur les radar.htm construites dès 1976 à 1980. Je rappelle la définition du mot escroc, elle correspond à la vente d'un produit ou d'un service bidon par un individu. Comme moi je ne vends rien, toute insulte de ce type expose leurs auteurs à des poursuites judiciaires pour diffamation.

Il faut savoir que des micro-ondes peuvent brûler, et les experts qui prétendent le contraire travaillent obligatoirement pour le lobby, et si ils ignorent une telle information, ils doivent changer de métier et être viré de leur poste, surtout depuis l'arrivée de nouveaux dispositifs de très fortes puissances. Quant aux autres ils doivent être considérés comme des incompétents et irresponsables. Par exemple la distance de sécurité par rapport à certain radars dont j'ai présenté un tableau lors d'une conférence, peut atteindre 600 mètres  conformément à une note de la Navy de 82. Il est inutile de parler des risques sanitaires pour le personnel qui peut se traduire par des péritonites. Certains dispositifs de guerre électronique embarqués destinés au brouillage électronique sont prévus pour se couper si quelqu'un passe à côté ou devant. Des individus sont déjà morts pour être passés devant une antenne, il est vrai de forte puissance, et à une distance qui n'excédait pas quelques mètres. Un site de prévention canadien signalait d'ailleurs ce problème et un mort en décembre 1999, et à la fin des années 50, il y avait eu aussi plusieurs problèmes et décès, ce qui donna très vite naissance à des combinaisons de protection assez lourdes dès 1961, photos que j'ai là aussi présentées lors de conférences. On peut aussi se brûler avec de la HF, et on commencera par sentir une odeur de brûler avant de sentir la douleur, petit inconvénient qui m'est arrivé à moi-même en accordant une self d'antenne, sur certains de mes équipements visibles sur cette page (cliquez ici). Il est donc évident que je n'ai pas de leçon  recevoir de certains individus, pseudo-experts officiels ou non, qui prétendent tout connaître et ont oublié de ce remettre à la page.

Il est évident que les individus qui vous traitent d'escroc et de parano, doivent être considéré comme de véritables crapules et criminels, en clair ce se sont de véritables ORDURES.
J'ai cité à la radio l'affaire d'un canadien décédé après s'être mis devant une antenne (cliquez ici).
Il existe actuellement tois types d'armes, la première est capable de tuer et ne laisse pas de traces externes visibles sur le corps, la deuxièmes est aussi capable de tuer et laisse des traces externes visibles, quant à la troisème moins connue, elle est capable de carboniser ses cibles humaines, n'en déplaise à certains incompétents.

Devant les études et les rapports qui s'accumulent sur les effets nocifs des micro-ondes de la téléphonie mobile GSM sur la santé, le lobby de la téléphonie mobile n'a pas d'autres choix que de tenter de discréditer les chercheurs indépendants, en utilisant des méthodes criminelles et mafieuses. Tous les experts officiels, dirigeants de lobbies industriels, et autres individus douteux, doivent être considérés comme des criminels qui ont des choses à se reprocher et à dissimuler dès qu'ils tentent de discréditer leurs adversaires, par des arguments non scientifiques, en essayant de les assimiler à des sectes, à des partis politiques extrémistes, organisations conspirationnistes, associations de faibles d'esprit, méthodes courantes, j'en passe et des meilleures. Tous représentants de lobbies qui affirment que leurs opposants sont paranoïaques, conspirationnistes ou psychologiquement dérangés, doivent être considérés comme de vulgaires crapules qui tentent de dissimuler la vérité. Ils ont un problème, c'est qu'aucun de ces messieurs et experts officiels ne peut accepter un d��bat public contradictoire, car on verrait tout de suite qu'ils mentent.

En clair le lobby de la téléphonie mobile utilise les mêmes méthodes que les sectes et se comporte comme une secte, en pratiquant la désinformation et manipulation mentale de la population française. La loi sur la manipulation mentale des sectes pourrait s'appliquer au lobby de la téléphonie mobile, puisqu'ils utilisent les mêmes méthodes. Ils ont une autre méthode qui consiste aussi à infiltrer les associations indépendantes pour y semer le désordre, et pour faire la récolte d'informations, et notamment les listes d'adhérents, pour y exercer des pressions.

Tout le monde sait que les champs électromagnétiques (CEM) ont des effets nocifs sur la santé  depuis les années 40, et que le syndrome des micro-ondes existe. D'ailleurs un document officiel français de 1972 pour les sites militaires y fait référence, cependant tous les ministres de la santé successifs, de droite comme de gauche, veulent ignorer le problème. Or nous constatons depuis 1995 une explosions des pathologies, des cancers, tumeurs du cerveau, en corrélation avec la progression de la couverture GSM dans toute la France. Cependant les autorités de l'état refusent de faire un lien avec le GSM, bien que le trou de la sécurité sociale explose aussi, et que des études confirment la nocivité des CEM.

Pourront être poursuivis en justice dans une courte période, tous les ministres de la santé successifs, les membres de la DGS, de l'AFSSE, de l'OPECT, mais aussi les premiers ministres, pour le laxisme criminel dont ils ont fait preuve. C'est une nouvelle affaire Garetta qui va exploser, mais qui sera encore plus scandaleuse, parce que toute la population est touchée, et est sous le FEU des antennes relais GSM.

La partie ci-dessous a été publiée en octobre 2000.
car c'est nouveau, ça vient de sortir.  Une certaine presse n'est pas d'accord pour qu'on dévoile les scandales qui concernent la santé de la population. Dans ce cas il va falloir la supprimer entièrement, puisque toute la presse écrite que la population n'a plus les moyens de se payer, parle maintenant tous les jours de nombreux scandales politiques, mais pas des effets des GSM sur la santé. La radio et la télé en répercute une petite partie, mais ne s'étend pas sur les affaires trop explosives. Des journalistes n'apprécient pas que d'autres dénoncent les scandales politico-financiers, et encore moins les risques scientifico-sournois dont les populations peuvent être les victimes, que ce soit par les écoutes téléphoniques, la guerre climatique, les OGM, la pollution chimique ou l'uranium appauvri, les ondes de la téléphonie mobile, dont on connaît les effets dévastateurs sur les enfants. Pour eux, c'est de la PARANOÏA. J'espère pour eux qu'un jour ils ne seront pas obligés de faire soigner leurs enfants d'un cancer ou d'une leucémie, et cela avec toute la lourdeur que ces soins impliquent, sur le plan moral, médical, et aussi financier, et qu'ils ne seront pas obligés de reconstruire leur vie et leur maison en repartant de rien, après une catastrophe climatique ou sismique, ce qui ne manque pas en ce mois d'octobre 2000.

Il faut savoir que certains journalistes, pas tous heureusement, ne daignent pas consulter et encore moins lire les documents qu'on peut amener avec soi, surtout quand ceux-ci concernent les effets des micro-ondes sur la santé. Mieux, ils caricaturent  l'intervenant, mais tentent surtout de le discréditer, et de le faire passer pour ce qu'il n'est pas, un paranoïaque, et encore plus grave, pour un alarmiste ou un extrémiste ne disposant d'aucune preuve. Par contre ils se garderont bien d'émettre une critique à l'encontre de ces industriels criminels, les extrémistes et Ben Laden de l'économie. Cette presse complice des trusts mafieux, doit donc être considérée comme criminelle et condamnée, à partir du moment où elle minimise, dénigre, dément, l'existence des risques, des scandales sur la santé, et quand elle refuse de faire état ou de prendre connaissance des preuves ou des documents officiels qui lui sont communiquées.

Si je dois être traité de cette façon par certains journalistes, dont leur politique d'information repose sur la désinformation effectuée par les lobbies industriels criminels, dans ce cas précis, cela veut dire que les députés qui se préoccupent comme moi et d'autres de ces nouveaux risques, ne sont pas mieux lotis, et ils apprendront avec satisfaction qu'ils sont certainement rangés dans la même catégorie que moi, et affublés des mêmes termes par certains journalistes, de part le combat qu'ils mènent, contre les abus  des multinationales et des industries lourdes, pour qui l'argent CRIMINEL prime par n'importe quel moyen, et cela au mépris de la santé des individus ainsi que de leur vie privée.

 

 

 

Publié dans DESINFORMATION

Commenter cet article