Suspension du vaccin DTPolio à cause de cas d'allergies à la hausse

Publié le par Camille

La vaccination n’est pas un acte anodin. Elle consiste à introduire dans l’organisme un principe actif qui lui est étranger, dans le but de stimuler une réaction immunitaire contre une maladie infectieuse. A ce titre, chaque organisme étant différent, les réponses à une vaccination de groupe sont variées et peuvent aller jusqu’à des réactions allergiques. Aussi, pour pouvoir être homologué, et donc commercialisé, un vaccin ne doit pas dépasser un seuil donné de manifestations allergiques, ni présenter de risques importants pour la santé du receveur.

Cela dit, comme pour toutes les substances médicamenteuses, malgré les multiples tests en amont, aucune homologation n’est définitive et des suspensions ou retraits de commercialisation peuvent être prononcés en fonction des réactions enregistrées sur le terrain. C’est ce qui vient d’arriver pour le vaccin DTPolio de Sanofi Pasteur, suspendu de commercialisation en raison d’une importante augmentation du nombre de manifestations allergiques qu’il cause depuis le début de l’année.
Selon l’Agence Française de Sécurité Sanitaire des Produits de Santé (AFSSAPS), l’évolution a été favorable dans l’ensemble des cas signalés, néanmoins la cause de l’augmentation n’a pas pu être identifiée à ce jour.

En conséquence, jusqu’à présent recommandé en rappel chez les enfants âgés de 6 ans pour la prévention de la diphtérie, du tétanos et de la poliomyélite, ce vaccin n’est plus disponible depuis hier, tandis que les personnes qui en ont en leur possession sont invitées à le rapporter à leur pharmacien. Toutefois, pour ceux qui souhaitent effectuer ce rappel non-obligatoire, à la place du DTPolio les autorités sanitaires recommande le Revaxis.

D’autre part, l’AFSSAPS recommande aux parents dont les enfants viennent d’être vaccinés de se rapprocher de leur médecin en cas d’apparition de manifestations allergiques (urticaire, gonflement du visage, difficultés respiratoires), sachant qu’au-delà de 24 heures, ce type de manifestation n’est pas attendu.

Publié dans PRESSE ET MEDIAS 2

Commenter cet article