Les États-Unis vont attaquer l'Iran

Publié le par Camille

La Radio de l'Armée d'Israël rapporte que le Président Bush à l'intention de lancer une attaque militaire contre l'Iran avant la fin de son mandat.



Reportage: Les États-Unis vont attaquer l'Iran
Par Newsmax


La Radio de l'Armée, un réseau exploité par les Forces armées israéliennes, cité une source gouvernementale à Jérusalem. La source a révélé qu'un haut fonctionnaire proche de George W. Bush a affirmé lors d'une rencontre privée que Bush et le vice-président Dick Cheney croient qu'une action militaire contre l'Iran était désormais nécessaire.

Bush a conclu son voyage en Israël la semaine dernière en déclarant : « L'objectif des États-Unis doit être de... supporter notre plus fort allié et ami du Moyen-Orient. »

Le reportage de la Radio, qui a été cité par le Jérusalem Post, a révélé que les troubles récents au Liban, où le Hezbollah soutenu par l'Iran a littéralement pris le contrôle du pays, est un élément qui favorise une attaque US.

L'agression du Hezbollah au Liban est considérée comme une preuve de l'influence croissante du président iranien Mahmoud Ahmadinejad, et le haut fonctionnaire US a déclaré que, de l'avis de Bush, « la maladie doit être traitée, pas ses symptômes, » selon le Jérusalem Post.

Mardi, la Maison Blanche a démenti le reportage de la Radio de l'Armée, affirmant dans une déclaration: « Tel que le président l'a dit, aucun président des États-Unis ne devrait jamais rejeter ‘'les options sur la table,'' mais nous privilégions et nous agissons de façon à faire face à cette question par des moyens pacifiques et diplomatiques. Rien n'est changé à cet égard. »

Toutefois, de nombreux signes indiquent une attaque des États-Unis contre l'Iran dans un proche avenir:

• Un des principaux membres de la communauté juive des États-Unis a déclaré à Newsmax en avril qu'une attaque militaire contre l'Iran est probable et que le voyage du vice-président Cheney en mars dernier à travers le Moyen-Orient avait été effectué en préparation à une attaque US.

• L'US Air Force a récemment déclaré qu'une flotte de bombardier B-2 - un système d'armes important dans une attaque US contre l'Iran – était à nouveau en état de naviguer. [NDT: Les B-2 sont des avions furtifs.] L'US Air Force a mis fin aux vols des B-2 après que soit survenu un crash en février à Guam. Tel que l'a rapporté Newsmax, l'US Air Force a réaménagé ses bombardiers furtifs pour qu'ils puissent transporter des bombes anti-bunker de 30 000 livres, nécessaires à la destruction des installations nucléaires renforcies de l'Iran.

• Un deuxième porte-avions des États-Unis, l'USS Abraham Lincoln, a rejoint le porte-avions USS Harry S. Truman dans les eaux du golfe Persique en mai, transportant beaucoup plus d'armes et de munitions qu'il y en avait dans les précédents déploiements.

• Israël se prépare à la guerre. En avril, il a réalisé les plus grands exercices militaires encore jamais fait sur son territoire. L'informateur judéo américain dit qu'Israël « se prépare à avoir de nombreuses victimes, » car ils s'attendent d'être la cible de la vengeance de l'Iran suite à l'attaque US.

• L'Arabie Saoudite prend des mesures pour se préparer à une éventuelle contamination radioactive suite à la destruction des installations nucléaires de l'Iran par les États-Unis. Le gouvernement saoudien aurait approuvé les préparatifs en vue d'éventuelles retombées nucléaires le jour suivant l'entretien que Cheney a eu les plus hauts responsables du royaume.

• L'USS Ross, un destroyer de cat��gorie Aegis, a pris position au large des côtes du Liban. Les observateurs militaires prétendent qu'il est là pour aider à défendre Israël contre des attaques de missiles.

L'amiral Michael Mullen, le président du Comité des chefs d'États-majors interarmes, a déclaré lors d'une récente réunion d'information du Pentagone que les Iraniens font systématiquement l'importation et la formation des combattants des milices chiites, qui risque de revenir discrètement par la frontière iraquienne pour tuer des troupes US.

Enfin, les Services de renseignement israéliens ont prédit que l'Iran allait acquérir son premier engin nucléaire en 2009, soit beaucoup plus tôt que les précédentes estimations US.

Traduit par Dany Quirion pour
Alter Info

Source :
http://www.globalresearch.ca/index.php?context=va&aid=9045
NDT : Newsmax est un site Internet et aussi un magazine dont la place d'affaire est en Floride aux États-Unis.


Vendredi 23 Mai 2008
danyquirion@videotron.ca

 

Publié dans PRESSE ET MEDIAS 2

Commenter cet article