Crime contre l’Humanité

Publié le par Camille

Crime contre l’Humanité




J’ai fait un cauchemar ce matin, et je me suis levé tôt vers 6h15. Je suis allé ensuite acheter du pain, des croissants et Le Monde. je suis tombé sur ces photos en page trois. Elles ont été prise par un Japonais inconnu à Hiroshima quelques heures après l’explosion de la bombe atomique. Elles ont ensuite été trouvées par le soldat Américain Robert Capp, aujourd’hui décédé, la censure Américaine les a ensuite cachées durant 63 ans.

La première réaction que m’ont fait ces clichés inédits à la lecture du Monde, ce sont des mots qui sont venus en premier et ils disaient : Crimes contre l’Humanité. Passé le cap de l’horreur et de la révolte, ces photographies ressemblent à s’y méprendre aux images, qui sont sorties elles beaucoup plus tôt, des camps d’extermination nazis.

Je ne reviendrai pas sur la polémique stérile du "fallait t’ il larguer la bombe / ne fallait il pas", l’Histoire a tranchée et la responsabilité de ces actes ne nous incombent donc pas. Ce qui est davantage intéressant me semble t’il, sachant que les USA développent depuis 6 ans une "micro-bombes atomiques" est pourquoi ces clichés sortent aujourd’hui ?

On ne peut cependant pas s’empêcher de de se souvenir de ces mots terribles destinés à l’opinion Publique internationale par les docteurs en communication du pentagone, lors de l’invasion de l’ Irak par Bush fils : Dégâts collatéraux.

Nous serions donc là en présence de dégâts collatéraux crimes contre l’Humanité, puisque la bombe n’a été larguée, tout comme la suivante, uniquement pour faire capituler le Japon (avec un total de 225.000 morts).

Il semble pourtant maintenant que ces bombes n’étaient destinées qu’à une seule personne, qui se nommait Staline. Nous savons maintenant que la course aux armements qui a lieu ensuite était un jeu de dupe qui a failli faire basculer la vie de l’Humanité entière. Qu’en est il aujourd’hui dans le monde ?

Nous assistons à une prolifération non maîtrisée de l’arme atomique (Pakistan, Inde, Iran, peut être et Corée du Nord), toujours pour les mêmes raisons : la Puissance. Les Etats-unis qui maîtrisent de moins en moins la prolifération de cette arme sur le globe n’essayeraient t’il pas de faire peur, toujours à cette même opinion publique mondiale, avec de telles photographies ? rien n’est moins sûr.

Une chose est certaine, nous sommes bien dans l’extermination de masse avec ces clichés, et dans ces cas là hier mais davantage aujourd’hui, les vies d’où qu’elles viennent n’ont pas le même prix au yeux des Etats.

Ces clichés ont été diffusés pour la première fois le 05 mai 2008 au
Hoover institut. Regardons les bien nous "Opinion publique Française", car lorsque nos politiques maintenant alignés sur les USA prennent des décisions en ce qui concerne la Guerre en notre nom, c’est de cela qu’il s’agit et non pas de verbiages destinés à nous tourner la tête. Il n’y a pas de dégâts collatéraux qui tiennent mais il y’a des réalités qui prennent souvent cette forme dans ces périodes là.

Publié dans LE MONDE

Commenter cet article