Preuves de l'existence des Chemtrails

Publié le par Camille

Preuves de l'existence des Chemtrails

 - Des faits en rafale






Liste de certains test militaires reconnus
ayant eu lieu avant 1995.



1943 - Au cours d'une opération spéciale menée par les forces britanniques en Europe contre la machine de guerre Nazie, plusieurs avions sont employés pour larguer des milliers de petites paillettes d'aluminium au-dessus des positions ennemies, de façon à perturber les opérations de communication et de surveillance des Allemands.

1950 - Dans une expérience pour déterminer à quel point une ville américaine pourrait être affectée par une attaque biologique, la Navy vaporise un nuage de bactéries au-dessus de San Francisco, à partir de bateaux. Des appareils de surveillance sont installés à travers la ville pour évaluer l'étendue de l'infection. Plusieurs résidents deviennent malades, affligés de symptômes semblables à ceux de pneumonies.

1952 - L'Opération Cumulus est mise en branle par l'armée de l'air britannique avec comme but principal de modifier la météo à leur avantage en situation de guerre.

1953 - Une série de 36 tests, dont certains aériens, est effectuée sur les résidents de la ville de Winnipeg, alors que les responsables américains, CIA en tête, mentent aux responsables Canadiens sur la véritable nature des tests. Le but de l'opération était de déterminer à quelle proportion de la population il est possible d'infliger chimiquement le cancer. On relâche entre autre du sulfure de cadmium de zinc. Le même genre de produit est aussi répandu la même année au-dessus de St-Louis, Minneapolis, Fort Wayne, la Monocracy River Valley au Maryland, Leesburg en Virginie et 5 autres villes Canadiennes non identifiées.

1953 - Des expériences conjointes Armée-Navy-CIA sont menées, dans lesquelles des dizaines de milliers de personnes à New York et San Francisco sont exposés à des germes répandus par avion, soit le Serratia Marcensens et le Bacile Globigii.

1955 - La CIA, dans une expérience pour tester sa capacité à infecter les populations humaines avec des agents biologiques, relâche au-dessus de Tampa Bay, Floride, une bactérie qui avait été retirée de l'arsenal d'armes biologiques de l'armée américaine.

1958 - Le Capitaine Howard T. Orville, qui servait alors de conseiller à la Maison Blanche sur les modifications climatiques, admet publiquement que l'armée étudie "des façons de manipuler les charges de la terre et du ciel et ainsi affecter le climat grâce à des rayons électroniques pour ioniser et dé-ioniser l'atmosphère."

1965 - Les opérations "Devil Hole" I et II se tiennent à Gerstle River, près de Fort Greeley, en Alaska. Visant à déterminer le comportement des agents chimiques lorsque détonnés par de l'artillerie ou par des missiles, la première partie sera menée au Sarin, la seconde au gaz VX.

1965 - La phase 2 du projet "West Side" du gouvernement américain a lieu dans les prairies canadiennes. Deux agents principaux sont largués des avions; un biologique, le Bacille Globigii et un chimique, le sulfure de cadmium de zinc.

1967 - L'Opération Popeye est menée par l'armée américaine au-dessus du Vietnam Nord afin de créer des inondations sur le territoire, et de couper l'approvisionnement de l'ennemi. Un escadron complet servira pour l'épandage.

1968 - Un autre projet appelé "Rapid Tan" ("bronzage rapide") consistait à l'épandage de deux toxines nerveuses dérivées du sarin, le Tabun et le Soman. Le mélange chimique a été inséré dans des munitions d'artillerie de canons Howitzer ensuite détonnées, et encore une fois, pulvérisé à partir d'avions près de la base des Forces Armées Canadiennes de Suffield en Alberta. Le projet était mené conjointement cette fois par les forces canadiennes et l'armée britannique.

1969 - Le projet DTC 69-12 a lieu à Edgewood, aux États-Unis. Très peu d'informations sont connues sur les circonstances de ces tests. On sait seulement que 9 agents nerveux sont émis, dont les très dangereux gaz sarin et VX.

1994 - Une série de tests est effectuée sur les habitants de Oakville dans l'état de Washington. Les épandages ont causé des problèmes de santé sévères aux habitants, qui souffraient de symptômes s'apparentant à la pneumonie. Certaines personnes sont restées hospitalisées des mois, et de nombreux animaux de compagnie ou de ferme sont morts.


... Et combien d'autres encore, restés secrets.


En octobre 2002, plusieurs journalistes indépendants américains qui demandent depuis plusieurs années l'accès à certains documents gouvernementaux "classifiés", obtiennent, grâce à l'appui de regroupements de vétérans de l'armée et de leurs avocats, certaines informations sur le Projet 112 . Le gouvernement américain n'avait plus le choix, et a finalement divulgué cette liste d'essais rondement menés dans les années 60, pour tester diverses attaques chimiques ou biologiques entre autre sur le personnel militaire. Le Projet 112 comprenait plus d'une centaine de tests différents, dont quelques-uns seulement de ceux mentionnés ci-haut faisaient partis.


(Le Projet 112 n'est qu'un exemple parmi d'autres d'activités militaires inquiétantes ayant déjà eu lieu par le passé.)

Publié dans MANIPULATIONS

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

mauvaise haleine langue 17/02/2015 00:52

Hey there! This is kind of off topic but I need some help from an established blog. Is it hard to set up your own blog? I'm not very techincal but I can figure things out pretty quick. I'm thinking about making my own but I'm not sure where to begin. Do you have any points or suggestions? Thank you

lutter contre la mauvaise haleine naturellement 17/02/2015 00:52

I am now not sure where you're getting your information, but good topic. I needs to spend some time studying more or working out more. Thank you for excellent info I used to be searching for this info for my mission.