flamme olympique, une invention nazie

Publié le par Camille

 flamme olympique, une invention nazie

mardi 15 avril 2008 par Yoshu

Les Jeux Olympiques de 1936 étaient un cadeau tombé du ciel pour le parti nationalsocialiste, qui venait de prendre le pouvoir en Allemagne. Une vitrine révée pour les thèses nazies.

Afin de démontrer la supériorité raciale de la nation aryenne, Heinrich Himmler proposa à Hitler d’organiser une course de relais de 3 442 Kilomètres, reliant Olympie à Berlin. A grand fort de publicité et de couverture médiatique, 3 442 athlètes “racialement purs” se relayèrent pour porter la “Flamme d’Olympie” depuis le Temple d’Hera jusqu’au Temple national-socialiste qu’était le stade de Berlin.

Dans la Grèce antique, il n’y a jamais eu de course de porteurs de torche, la “flamme d’Olympie” étant simplement le brasier traditionnel qui brulait dans tous les temples grecs. Quand les jeux olympiques ont été résuscités au début du XXè siècle, personne n’a eu l’idée, pendant 40 ans, d’organiser une course de relais internationale avec une torche… mais le romantisme allemand en général et les Nazis en particulier, adoraient la symbolique prométhéenne du feu et l’avaient intégré à leur propagande. Leni Reifenstahl tourna un documentaire sur le parcours de la flamme entre Athènes et Berlin (et, cinq ans plus tard, les armées allemandes avaient envahi tous les pays que la flamme avait traversé).


(source)

Publié dans PRESSE ET MEDIAS 2

Commenter cet article