Les " biocarburants " pointés du doigt

Publié le par Camille


Rouler ou manger

Les " biocarburants " pointés du doigt

Michel Walter, pour Terre sacrée, le 30 octobre 2006.

Mais c’est une imposture ! Il faut la dénoncer avant qu’il ne soit trop tard.

Au secours ! On veut nous faire avaler une couleuvre ! On cherche à nous faire croire que le " pétrole vert " est bio. Ainsi parle-t-on de " biocarburant " Et bien non seulement il ne l’est pas, vu l’utilisation outrancière de pesticides qu’il nécessite, mais en plus il vole le bol alimentaire des plus pauvres et fait même une hécatombe en rasant les dernières forêts tropicales.

On nous fait croire que les " biocarburants " sont écologiques, mais rien n’est plus faux.

En France, le gouvernement prévoit d’introduire un plus grand pourcentage d’huile de colza et de tournesol dans l’essence et le diesel. De plus, 500 pompes de bioéthanol E85 doivent être implantées dans l’hexagone d’ici la fin 2007.

L'E85 n’est pas un carburant 100 % agricole, puisque composé de 85 % d'éthanol (un alcool qu'on produit à partir de betteraves ou de céréales) avec 15 % d'essence, mais déjà très satisfaisant, et pompeusement surnommé Bio-Ethanol. La consommation d'E85 réduit en effet les émissions de CO2 de 70 %. Ce nouveau carburant est réservé aux véhicules dont la carburation est prévue à cet effet. Des modèles à double carburation, dit " flexibles ", devraient être commercialisés sous peu en France.

Les cultures agricoles nationales destinées à nos voitures ne suffiront bien sûr jamais à remplacer le pétrole. Sinon que mangerions-nous ? Nous devrons donc importer ce combustible dit " vert ", par exemple du Brésil qui défriche à tout va sa forêt primaire pour satisfaire la demande mondiale grandissante. De même Sumatra et Bornéo, derniers îlots de nature vierge, sont en train de se transformer en cultures intensives de palmier dont l’huile peut être utiliser comme carburant.

De la folie ! Bonjour le " biocarburant " ! Dévaste tout, fait le vide autour de lui…

Pauvre petite Terre, tu as déjà du mal à nourrir correctement 6,5 milliards d’habitants, alors comment feras-tu pour alimenter nos centaines de millions de voitures ? Surtout que lorsqu’il n’y aura plus de pétrole, en 2050, on nous annonce également 9 milliards de bouches à nourrir.

Publié dans ECOLOGIQUEMENT VOTRE

Commenter cet article