Les mythes importants

Publié le par Camille

 
"Au commencement, Dieu créa le ciel et la terre.
Or, la terre était informe et vide; les ténèbres couvraient la surface de l'abîme, et l'Esprit de Dieu planait sur les eaux.
Dieu dit "Que la lumière soit!" Et la lumière fut. Dieu vit que le lumière était bonne; et Dieu sépara la lumière des ténèbres. Dieu appela la lumière Jour, et il appela les ténèbres Nuit. Il y eut un soir, et il y eut un matin: ce fut le premier jour."
Bon, je ne vous raconte pas toute la suite en détail, parce que c'est long :-) En gros, Dieu créa la mer le deuxième jour, les arbres et les plantes le troisième jour, le soleil et la lune le quatrième jour, les oiseaux et les possons le sixième jour, les créatures terrestres le sixième jour, dont l'homme, qui fut créé à l'image de Dieu et reçut sa bénédiction. Puis Dieu se reposa le septième jour.
Le premier homme s'appelait Adam, et la première femme s'appelait Eve. Ils vivaient dans le jardin d'Eden, heureux et sans travailler. Dieu leur avait permis de manger les fruits de tous les arbres du jardin, sauf celui de l'arbre de la connaissance du bien et du mal. Mais un jour, le serpent, qui était rusé et maléfique, convainquit Eve de goûter au fruit de cet arbre. Dieu, furieux, les chassa du jardin d'Eden et les condamna à travailler, à enfanter dans la douleur et de nombreuses autres horreurs.
Caïn et Abel étaient les deux enfants d'Adam et Eve. Caïn, l'aîné, était cultivateur, et Abel, le cadet, était éleveur. Les deux firent offrande à Dieu, mais Dieu préféra l'offrande d'Abel. Caïn en fut furieux et tua son frère. Dieu le maudait et le condamna à une vie de souffrances éternelle.
Eve engendra encore un fils, Seth, pour remplacer Abel qui était mort. Caïn et Seth eurent de nombreux descendants qui peuplèrent la terre.
Mais les hommes se répandaient, et devenaient de plus en plus mauvais. Dieu décida de les détruire, ainsi que les animaux, car il se repentait de ce qu'il avait créé. Mais au dernier moment, il alla voir Moïse, qui était un juste, et lui demanda de construire une arche, un bateau immense dans lequel il pourrait sauver sa vir, celle de sa femme, et celle de ses enfants, et emmener un couple de chaque espèce vivante sur terre, pour qu'elles ne disparaissent pas.
Noe fit comme avait dit Dieu, et l'arche fut achevée juste à temps. Il plus sans discontinuer pendant quarate jours et quarante nuits, et les eaux recouvrirent la terre pendant encore plusieurs mois. Finelement, Noe envoya en reconnaisance une colombe qui revont aveec u brin d'olivier dans le bec, et il sut que les eaux avaient baissé.
Noe debarqua avec sa famille et tous les animaux. Dieu le bénit et l'assura qu'il n'y aurait plus jamais de déluge ; il créa un arc-en-ciel pour rappeler cette alliance.
A cette époque, tous les habitants de la terre parlaient encore la même langue. Ils se rassemblèrent et voulurent construire tous ensemble une ville et une tour dont le sommet atteindrait les cieux. Alors Dieu, ne voulant pas les foudryer, confondit leurs langages pour qu'ils ne puissent plus continuer de parler et travailler ensemble. Ils cessèrent de bâtir leur tour, qui s'écroula, se séparèrent, et se dispersèrent. C'est ainsi que sont nés les différents langages.

Dans la plupart des interprétations, Dieu punit les hommes pour avoir essayé d'atteindre le ciel, mais dans d'autres, il veut simplement disperser son peuple pour qu'il se répande sur tout la surface de la Terre.
L'apocalypse est le récit fait pas Saint Jean de ce que Dieu lui a révélé au sujet de la fin du monde, adressé aux sept églises d'Asie : Ephèse, Smyrne, Pergame, Thyatire, Sardes, Philadelphie et Laodicée.
Jean raconte qu'il fut transporté au ciel, où il vit le trône de Dieu, et vingt-quatre vieillards et quatre animaux, un lion, un taureau, un au visage d'homme et un aigle, à six ailes, qui se prosternaient tous devant Dieu et chantaient ses louanges. Dieu tenait un livre scellé de sept sceaux, et un ange demanda qui serait digne de le lire. Seul l'agneau sacrificiel, aux sept cornes et aux sept yeux, pouvait en être capable. Il ouvrit les quatre premiers sceaux et quatre cavaliers, la Pestilence, la Guerre, la Famine et la Mort, furent envoyés sur terre. Quand il ouvrit le cinquième sceau, on rendit hommage aux martyrs de Dieu et on leur donna des robes blanches. Quand il ouvrit le sixième, le soleil devint noir, les étoiles tombèrent sur terre, et les hommes se cachèrent dans les montagnes.
Les serviteurs de Dieu marquèrent d'un sceau les justes, qui furent amenés au ciel avec les martyrs, et l'agneau ouvrit le septième sceau. Alors sept anges, qui avaient des trompettes, se préparèrent à en sonner. Le premier sonna de la trompette, et de la grêle et du feu tombèrent sur terre. Le deuxième, et la mer devint du sang. Le troisème, et une étoile toma du ciel et les eaux devinrent poison. Le quatrième, et les astres perdirent un tiers de leur clarté. Le cinquième, et des sauterelles géantes assaillirent les hommes, les torturant dans les tuer. Le sixième, et l'armée des anges détruisit un tiers des hommes. Mais les survivants ne se repentirent pas. Bon, c'est dans ces eaux-là qu'il y a un passage que je ne comprends vraiment pas, avec Jean qui mange un livre, entre autres choses.
Puis le septième ange sonna de la trompette, et les vieillards se prosternèrent. Une femme enceinte apparut dans le ciel, vête de lune, de soleil et d'étoiles. Un dragon à sept têtes apparut, qui comptait manger son enfant dès qu'elle l'aurait mis au monde. Michel et ses anges combattirent contre le dargon, qui était Satan et était lui aussi accompagné de ses anges. Satan perdit et fut précipité sur terre. Il essaya de retrouver la femme, mais la terre vint au secours de la femme.
C'est alors que monta de la mer une bête qui avait dix cornes et sept têtes, et qui semblait immortelle. Les hommes l'adorèrent, et ils adorèrent aussi le dragon qui lui avit donné son pouvoir. Une autre bête apparut qui fit des prodiges et poussa les gens à adorer la première.
Les anges avertirent une dernière fois les hommes, leur parlant du courroux de Dieu. mais ils n'en tinrent pas comptent, et ils déversèrent sur la terre encore sept fléaux dans sept coupes : des maladies malignes, la mer devint du sang, les fleuves devinrent du sang, le soleil brûla les hommes, puis le royaume de la bête fut plongé dans les ténèbres, puis l'Euphrate fur mis a sec et des démons en sortirent pour la grande bataille contre Dieu, et enfin il y eu un tremblement de terre immense qui détruisit tout ce qui restait.
Puis l'ange emmena Jean voir Babylone, le grande prostituée, la mère des impudiques et de toues les infâmies. Mais un ange arriva qui la détruisit ainsi que tous ceux qui s'étaient enrichis grâce à elle, et tous les habitants des cieux se réjouirent. Puis le "Fidèle" apparut sur un cheval blanc, avec les anges il détruisit la bête et son faux prophète, et Satan fut enchainé pour mille ans. Tous ceux qui n'avaient pas adoré la bête revinrent à la vie pendant ces mille ans.
Quand les mille ans furent accomplis, Satan fut délié et sortit de sa prison pourr séduire les peuples, Gog et Magog. Ils luttérent contre Dieu et investirent même le camp des saints, mais ils furent finalement vaincus et précipités dans un étang de feu et de soufre.
Alors tous les morts reprirent vie et furent jugés selon leurs oeuvres, et les mauvais furent jetés dans l'étang de feu. Puis pour les autres, la Jerusalem nouvelle descendit du ciel, qui fut la fiancée de l'agneau, et dans laquelle vivront les justes, heureux et rois pour les siècles des siècles.

Publié dans L'HISTOIRE REVELEE

Commenter cet article