Les glyphes maya

Publié le par Camille

Les glyphes maya
Les glyphes sont des archétypes, c’est-à-dire des symboles d’énergie possédant une signification propre, intuitive dans leur dessin. Ils sont codifiés dans les vingt doigts du corps. Ce sont des « activateurs de mémoire », des structures résonnantes, des champs vibratoires qui informent et alimentent notre holon ou corps énergétique. Ils représentent l’énergie qui nous vient du Soleil par fréquences.
Ces 20 fréquences sont le cycle de respiration de notre Soleil. Cette fonction binaire d’inhalation et d’exhalation codifie l’énergie en créant deux flux :

Flux galactique-karmique : les énergies qui ancrent. C’est l’entrée de l’information galactique dans notre système solaire (inhalation). Comprend l’entrée d’énergie de Pluton à Mercure. Tribu du Soleil (0) à tribu de la Lune (9)

Flux solaire-prophétique : les énergies qui accomplissent. C’est l’émission de l’information de notre système solaire (exhalation). Emission d’énergie provenant du Soleil, de Mercure à Pluton. Tribu du Chien (10) à tribu de la Tempête (19).

Les glyphes sont des idéogrammes
, ils transmettent des idées sans utiliser de mots ou de phrases pour activer nos mémoires.
La Nation de L'Arc-en-Ciel
Le Dragon donne naissance aux choses et les nourrit,
le
Vent les bouge et communique leur sens spirituel.
La
Nuit laisse pénétrer leur sens dans la psyché à travers les rêves
et donne l'abondance de l'Univers
pour que la
Graine les affirme dans la floraison de la matière.
Le
Serpent maintient la force vitale de la survie pour transcender la mort
et contacter les autres dimensions de l'
Enlaceur des mondes,
ce qui permet de comprendre la mission de guérison que l'on réalise grâce
à la
Main, pour tout embellir dans la vie de l'Étoile
en relation avec la pureté émotionnelle de la Lune
et, ainsi, expérimenter l'amour et la loyauté du Chien,
puis profiter de la magie de la vie comme le
Singe,
jusqu'à pouvoir manifester la libre volonté de l'
Humain,
pour se rendre compte des choses
et explorer l'espace du
Voyageur du ciel, "celui qui marche dans les cieux", l'Ange, et transformer la perception du temps du Magicien.
Et ainsi, voir tout ce qui fut créé par l’œil de l'
Aigle
afin de pouvoir tout questionner sans peur comme le Guerrier
et naviguer en synchronie dans l'évolution de la Terre,
en arrivant à la réflexion de la transparence de toutes les relations du
Miroir,
pour provoquer une transformation dans la
Tempête,
en montrant et illuminant tout ce qui est sous le
Soleil
 
 


Graphos remercie spécialement In lak'ech Suzon, responsable du site internet (http://tortuga.usebynet.com) ainsi qu'Inès Villegas pour leur amicale collaboration.
Toutes les informations ci-dessus proviennent du site internet cité, à consulter impérativement pour de plus amples détails.
Graphos / septembre 2003

Publié dans LES MAYAS

Commenter cet article

oger 19/07/2014 11:10

Bonjour,

Merci pour cet article! Par contre, je crois que les liens vers la description des différents glyphe est mort...comment pourrais je y accéder ??

Merci d'avance!

Manon 28/11/2010 10:48


Bonjour; je voudrais savoir en quel année ces glyphes ont été déssinés, approximativement.
Merci.