La Terre n'est pas creuse mais des cavernes secrètes et d'autres dimensions existent

Publié le par Camille

La Terre n'est pas creuse mais des cavernes secrètes et d'autres dimensions existent


Dossier transformé
le 1er juillet 2007.
Note:
L'ancien dossier eronné se nommait:
Des "Intraterrestres" habitent sous  la croûte terrestre.
Ce dossier a donc été transformé pour faire valoir la Vérité. 



 
Article établi le 1er juillet 2007
par Jérôme Gorriz.


Urantia n'est pas creuse dans le sens qu'il n'y a pas de soleil interne, par contre il y a bien des sous-terrains secrets , des cavernes, mais c'est tout.
Si des gens disent voir un soleil interne, et qu'ils ne mentent pas, c'est qu'ils ont vu un monde d'une autre dimension, celui des fées, ou des Dals par exemple.
Je vous conseille  de lire "Visa pour une autre terre" de Jacques Bergier sur www.priceminister.com vous le trouverez.
Il est important de savoir qu'il y a une infime partie des gens qui se perdent dans ces mondes parallèles.

L'univers DAL est une contre-partie du notre. Notre univers existe à cause de l'univers DAL et l'univers  DAL existe à cause du notre. nos deux univers ont une origine commune et si l'un cesse d'exister, l'autre aussi.
 
Considérer l'univers DAL comme une contre-partie d'anti-matière du notre est une simplification à l'extrême. L'existence d'un univers d'anti-matière de ce type est accepté par certains scientifiques (Paul Dirac et Hannes Alfven).
 
Fritjoff Capra a échaffaudé des thèses sur des réalités opposées de manière détaillée dans son livre "Tao de la physique".
 
Le chercheur du CNRS en astrophysique Jean Pierre Petit a lui même élaboré de telles théories d'univers jumeaux énantiomorphes provenant de matière/anti-matière à temps inversé, selon des informations provenant de documents Umittes qu'il a pu exploiter scientifiquement.
 
Les radiations atomiques que les Hommes ont balancé sans précaution dans notre univers affectent nos mondes parallèles proches, c'est pourquoi ces gens se soucient beaucoup de nos agissements et nous surveillent plus que jamais, certains des OVNI par exemple qui on était vu dans nos cieux sont des engins des Dals. Vous comprendrez ainsi mieux pourquoi des engins sont souvent vus au dessus de nos silos nucléaires ! Jean-Jacques Velasco dans ses deux derniers livres en parle beaucoup d'ailleurs (Relation entre apparitions d'OVNI et Manipulation du Nucléaire).
 
Je vous signale aussi que des cavernes secrètes à travers la Terre servent en fait de bases secrètes pour plusieurs ethnies extraterrestres et aussi pour des militaires bien de chez nous, secret-défense oblige !
 




=====

Des pistes pour mieux comprendre

(expliquées par un contacté physique.)

 

L' ESPACE TEMPS

Nous communiquerons avec vous sur la nature de l' AME. Du TEMPS et de l' ESPACE. De l' ETERNEL PRESENT ou IMMORTALITE ainsi que des VOYAGEURS TEMPORELS.

Cela concerne l' AME et le lotus égoïque. Cela se rapporte au transfert d' énergie de l' AME dans l' ANTAKARANA, ce qui produit une conscience du temps et de l' espace en termes de l' ETERNEL PRESENT.

Une juste compréhension de cette étude vous permettra de pénétrer le PASSE et la LOI de CAUSE a EFFET.

Nous étudierons ensemble la TRANSITION de la MORT a l' IMMORTALITE, la nature de la vie et enfin, le PROCESSUS CREATEUR et énergie de la VIE.

les POSSESSIONS du VOYAGEUR TEMPOREL:

Le diadème, la robe rose, les sandales à leurs pieds et le bourdon de pélerin à la main.

Pour le diadème vous devez apprendre à utiliser régulièrement le centre de la tête.

Vous devez lors de vos méditations élever l' énergie du centre du coeur à sa correspondance dans la tête, et vivre davantage dans la tête que dans le coeur.

Vous devez aussi faire fusionner l' énergie du centre supérieur du coeur avec celle du centre ajna, ce qui amènera l' OEIL DIRECTEUR à plus d' importance, plus d' utilité et un plus grand travail avec les VOYAGEURS TEMPORELS.

Pour la ROBE ROSE, le rose est la couleur de la dévotion. Le rose a un caractère d' attraction magnétique, ce qui affecte les autres.

Les SANDALES a vos pieds, c'est le pouvoir sous-jacent qui motive votre vie vers le CONTACT et le TRAVAIL avec les VOYAGEURS TEMPORELS.

des méthodes psychiques de travail seront plaçées sur le site le MSN GROUPES de UNITE DIVINE pour 2007.

http://groups.msn.com/UNITEDIVINE/

Vous cherchez a contacter les VOYAGEURS TEMPORELS.

SHAMBALLA est leur lieu de DESSEIN.

SHAMBALLA est un centre de relation (mise place des projets)  entre tous les VOYAGEURS TEMPORELS, focalisée par le GRAND CONSEIL et agissant ici sous l'oeil directeur (autorisation)  du SEIGNEUR du MONDE.

SHAMBALLA reçoit de l' énergie de diverses ENTITES de notre système solaire et  d' autres entités EXTRA-SOLAIRES; par exemple, de VENUS, du SOLEIL SPIRITUEL CENTRAL, de la GRANDE OURSE et d' autres MONDES lointains.

Tout ne peut être dit sur cette page vous vous en doutez ( c'est un sujet très vaste auquel vous décidez de vous lancer vous aussi).



=====

Aussi en fait, si les images qui suivent ne sont pas truquées, et il est fort probable qu'elles ne le soient pas, des ouvertures à seulement certains moments sans doute assez aléatoires se forment. C'est pourquoi les ouvertures visibles sur les photos si après doivent se refermer, et malheur à celui qui entre et qui ne ressort pas rapidement sans savoir le fonctionnement de ces ouvertures, vous serez perdu là-bas à tout jamais sans possiblité de revoir les vôtres...
 
Il est donc fort probable que ces clichés soit bien réels, mais comme je vous l'explique la Terre n'a pas ses ouvertures tout le temps, et sans doute qu'à des périodes très brêves, c'est pourquoi s'aventurer là-bas sans connaissance précise du phénomène d'ouverture ressemble je le pense un peu à vouloir quitter les siens à jamais et se perdre là-bas sans aucun moyen d'être secouru !

=====

Entre informations véridiques et peut-être désinformations, voici tout ce qui touche au monde de la Terre soit disant creuse, donc en fait d'après ce que j'ai essayé de vous expliquer cela montrerait en fait, soit des directions vers des cavernes et sous-terrains géants d'Urantia, soit des directions vers des mondes parallèles... Un peu des deux à la fois sans doute, pas facile de s'y retrouver là-dedans... à vous d'enquêter !...
En tous cas le soleil intene c'est du bidon, il y a bien un noyau au centre de la Terre comme vous l'avez appris à l'école.
Désolé si j'ai fait plané le doute jusqu'ici, maintenant je suis affirmatif sur ce que je viens de vous expliquer, j'ai eu pour cela de l'aide de contactés très initiés, et surtout d'un qui n'est pas n'importe qui, mais je ne peux vous révéler son identité comme il me l'a demandé. Soyez certains de ma bonne volonté envers nos Humanités.

Article établi le 1er juillet 2007
par Jérôme Gorriz.


L'homme qui disparaît:
 
James B. Warson est buveur, certes, mais il est aussi un excellent sportif. Ce 3 septembre 1873, il court, suite à un pari stupide, afin de couvrir 60 km sans s?arrêter. Ils sont trois, dont un photographe, à le suivre dans une carriole attelée. James avance à une bonne allure, sans fatigue apparente? Derrière lui, ses amis l?encouragent. Tout à coup, il semble tituber, trébucher et tomber en avant, dans un grand cri. Il n?arrivera jamais à terre?Il disparaîtra d?un seul coup, comme on supprime une image dans un film. On ne le retrouvera pas et ses amis ne s?en remettront jamais vraiment.
 
Source: http://www.france-secret.com/disparitions_art.htm

============================
Bienvenue et comprenez peut-être la Vérité à travers ce qui suit !....C'est maintenant à Vous de vous forger une opinion... Bon courage !
Ce qui suit n'est pas de moi !
 
Jérôme Gorriz

dossagar-17b.gif


Cette photo en apparence « anodine », révèle cependant la présence d?un trou noir à proximité du pôle nord photographié par Apollo XI (juillet 1969).
  Ce trou noir semble absorber les nuages vers l?intérieur de la Terre.

Les calculs effectués à partir de l?échelle de la photo aboutissent grosso modo à un diamètre du trou d?environ 900 à 950 Km, soit une circonférence de 2900 à 3000 mètres.
 
Par ailleurs, en regardant ce trou de plus près, on constate une dénivellation dans la hauteur des nuages visibles sur son pourtour. Le dénivelé correspond environ à la moitié du diamètre du trou, soit une épaisseur d'environ 400 km. Or on sait que les plus hautes couches de nuages de l?atmosphère dépassent rarement une altitude de 50 000 pieds {soit 15 km}. Cela signifie que les nuages photographiés à l?intérieur du pourtour du trou sont à environ 385 km en dessous du niveau du sol !!!

Voilà pourquoi cette photo aurait dû faire partie de l?ensemble des documents de la NASA classifiés Top-Secret, car en démontrant l?existence d?un trou béant à l?extrême nord de notre planète, elle contredit toutes les données scientifiques habituellement acceptées par la science officielle. Il s?agit d?un trou tellement immense que l?on arrive même pas à en voir le fond !
Cette photo a été prise au mois de juillet, époque de l?année où il fait jour au Pôle Nord 24 heures sur 24 ; c'est pourquoi le trou dans les nuages est si clair et si visible. Or le fond de ce trou n'est pas blanc, comme devrait le refléter la couche de glace et de neige qui est supposée y rester 365 jours par an. Pourquoi ? simplement parce qu?il n?y en a pas. Et pourquoi n?y en a-t-il pas ? parce que ce trou communique avec le centre de la Terre qui est une région au climat tempéré et agréable en toutes saisons !


=====


Voici la plus grande expédition de toute l?histoire humaine, mais aussi la plus censurée.
 
 

L?amiral Richard Evelyn BYRD, Grand Chancelier de l?Ordre de la Fayette et de la Croix du Mérite, secrétaire perpétuel de l?Académie Fédérale de la Marine et des Sciences.

byrd.jpg


 On pourrait donc croire que nous avons là, affaire à un début d?un roman inédit de Jules Verne, si l?on ignore que l?amiral Byrd a participé par la suite à de nombreuses autres expéditions polaires, entre autre en 1929, 1936 ,1947, 1956 à la suite desquelles, il a fait, chaque fois, des déclarations insolites .

D?autres auteurs, empruntent aussi le sillage de Symmes, comme l?américain William Reed en 1906 et surtout un autre américain Marshall B. Gardner, en 1920, ont présenté sensiblement la même conception de la structure de la Terre : Une Terre creuse, ouverte au pôles. Mais la seule différence et elle est de taille, Gardner croit à l?existence d?un soleil central qui est la source de l?aurore boréale.

Voici son expédition:



"Je dois tenir ce journal en cachette et dans le secret le plus absolu. Il concerne mon vol antarctique du 19 Février 1947. Un temps viendra où la rationalité des hommes devra se dissoudre dans le néant, et où l?inéluctabilité de la Vérité devra alors être acceptée. Je n?ai pas la liberté de diffuser la documentation qui suit ; peut-être, ne verra-t-elle jamais la lumière ; cependant, je dois faire mon devoir : la rapporter, ici, avec l?espérance qu?un jour tous puissent la lire, dans un monde où l?égoïsme et l?avidité de certains hommes ne pourront plus mettre la Lumière sous le boisseau.".

..."Sur les étendues de glace et de neige en dessous de nous, on remarque des colorations jaunâtres aux dessins linéaires. La vitesse de croisière est ralentie en vue d?un meilleur examen de ces configurations colorées. On relève aussi des colorations violacées et rosées".

..."Aussi bien la boussole magnétique que le gyrocompas commencent à tourner, puis à osciller ; il n?est pas possible de maintenir notre route à l?aide des instruments. Nous relevons la direction avec le compas solaire ; tout semble encore être en ordre. Les contrôles semblent lents à répondre et à fonctionner ; cependant, nous ne relevons pas d?indication de congélation".

..."29 minutes de vol se sont écoulées depuis le premier repérage de montagnes, Non, il ne s?agit pas d?une hallucination : une petite chaîne de montagnes se dresse là ; jamais, auparavant, nous ne l?avions remarquée".

..."Outre les montagnes, une vallée semble être façonnée par un petit fleuve, ou ruisseau, qui coule vers la partie centrale. Aucune vallée verte ne devrait se trouver ici, en dessous de nous ! Décidément, Il y a quelque chose d?étrange et d?anormal ici ! Nous ne devrions survoler que neige et glace ! Sur la gauche, les pentes des montagnes se parent de grandes forêts. Nos instruments de navigation oscillent, comme fous".



..."Je limite l?altitude à 1.400 pieds, puis j?exécute un virage en rase-motte, à 180° sur la droite, afin de mieux examiner la vallée située au-dessous. Mousse et herbe très fine lui confèrent une coloration verte. Ici, la lumière semble différente. Je ne parviens plus à voir le Soleil. Je vire à nouveau, cette fois sur la gauche, afin de faire un second tour. Nous apercevons un animal énorme qui ressemble à un éléphant ! NON ! C?est un mammouth ! Cela est incroyable ! Pourtant, il en est bien ainsi ! Nous descendons à 1.000 pieds d?altitude ; j?utilise les jumelles pour mieux observer l?animal. Je le confirme, il s?agit bien d?un animal semblable à un mammouth".

..."Nous rencontrons d?autres collines verdoyantes. L?indicateur de température extérieure marque 24 degrés centigrades. Nous maintenons le cap. A présent, les instruments de bord semblent réagir normalement. Je demeure perplexe quant à leurs réactions. Je tente de contacter la base. La radio ne fonctionne pas !".


Publié dans UFOLOGIE

Commenter cet article