Voyages dans les Crop Circles

Publié le par Camille

Le Phénomène
des Crop Circles ou Cercles de Blé
Tout d’abord, le nom "Crop Circles = Cercle de Culture" vient du fait que les premières formations étaient circulaires et découvertes, la plupart du temps, dans des champs de cultures céréalières. Aujourd’hui, cette appellation n’est plus tout à fait exacte car la complexité de ces formations s’est énormément développée. Ce ne sont plus de simples cercles mais des figures géométriques complexes.
Il est cependant démontré que le phénomène " Crop Circles " n’est pas nouveau. Ils apparaissent dans nos campagnes depuis des siècles.
Des documents trouvés dans les annales de plusieurs hôtels de ville présentent d’étranges inscriptions. Ils prouvent que des agriculteurs, il y a quelques centaines d’années, observaient déjà l’apparition de Crop Circles dans leurs champs.
A cette époque, les Crop Circles ont été attribués, par les superstitieux, aux fées, aux sorcières, aux êtres infernaux et au diable lui-même !
L'ère de l'intolérance religieuse n'était pas propice pour de telles spéculations. Il y a quatre cents ans, les personnes qui montraient un intérêt pour ce phénomène risquaient de payer chèrement leur audace.
Plus près de nous, jusqu’aux années 70, les apparitions de Crop Circles ont été rapportées par intermittence. En général, les témoignages se faisaient oralement et dans leur localité.
Si les craintes religieuses avaient empêché la recherche sur les Crop Circles dans le passé, de nos jours, c’est la crainte de paraître "excentrique". Le regard des autres ou la perte de crédibilité incite les fermiers à ne pas divulguer la présence de ces formations sur leurs domaines. De ce fait, cela empêcha les scientifiques de les étudier plus tôt.
En conséquence, les Crop Circles apparaissaient et disparaissaient sans que le grand public puisse prendre conscience de leur existence. C’est seulement au début des années 80 que des études sérieuses se sont penchées sur ces phénomènes.
Depuis les années 90, ils apparaissent beaucoup plus tôt dans la saison avec une progression certaine tant dans leur taille que leur complexité. De nombreuses formations ont atteint 90 à 120 mètres de diamètre ou même plus. Un des plus impressionnant, trouvée à Milk Hill dans le Wiltshire, était formé de 409 cercles de différentes tailles et mesurait 304 mètres de diamètre. La plus longue formation atteint presque 1 600 mètres de long. En moyenne les Crops ont souvent la dimension d'un terrain de football.
Au cours des vingt dernières années le nombre des Crop Circles a augmenté considérablement atteignant environ 300 formations par été dans le monde !.
Où et Comment se forment-ils ?
Les Crop Circles apparaissent chaque année dans le monde entier et des milliers d’entre eux ont été enregistrés en Angleterre. (Plus de six milles formations recensées sur les différents continents sans compter celles qui ont été rapportées uniquement verbalement).
Mais beaucoup de rapports, authentifiés, sont également apparus dans d'autres pays notamment aux USA, Canada, Nouvelle Zélande, Russie, Japon, Israël et des régions d'Afrique. L’Europe n’est pas épargnée : Allemagne, Italie, par contre, très peu en France…
Il est plus facile de visiter les cercles de culture en Grande Bretagne. Le pays est relativement petit et, dans l'ensemble, mieux organisé pour les étudier.
Bien qu'ils soient associés au Wilshire et au Hampshire où ils tendent à être plus nombreux, ils se produisent partout en Angleterre y compris en Ecosse, au Cornwall, aux Walles et l'île du Wight. C'est particulièrement autour de l'ancien temple de pierre d'Avebury qu’apparaît le plus grand nombre de formations complexes et de grande taille. En 1999, par exemple, sur les 175 Crops anglais, 70 s'étaient formés dans un rayon de 22,5 km autour d'Avebury.
 
Ils apparaissent principalement dans les récoltes cultivées mais ils ont été également vus dans l'herbe, les fleurs sauvages, la bruyère, les champs de pomme de terre, la terre, le sable, la glace, la neige, les forêts et même sur les cimes des arbres !
Bien que les champs où apparaissent les Crop Circles en Angleterre ne soient pas si étendus, rares ont été les personnes à être témoins de leur apparition en pleine journée. Ils apparaissent à tout moment et par toutes conditions météorologiques : par beau temps, brouillard, pendant de terribles orages avec vent, pluie ou éclairs. Même s’il est généralement supposé qu’ils se forment pendant les heures d’obscurité, on a pu en apercevoir dans la journée. Il existe un rapport, bien documenté, sur une formation qui est apparue de jour, un dimanche après-midi, en face du célèbre site touristique de Stonehenge pendant un créneau horaire de seulement 45 minutes. Rien ne laisse prévoir leur apparition.
Les modèles sont exécutés avec une très grande précision géométrique et avec la plus grande exactitude, comme s'ils étaient coupés au laser.
Avant qu'ils ne soient piétinés par les visiteurs, les formations " fraîches " ont une énergie particulière. Leurs tiges coudées se trouvent délicatement portées en équilibre au-dessus de la terre laissant à peine l'espace d’un pouce entre le sol et les plantes. Elles sont placées de façon saisissante avec précision sans traces de passage de l’homme. Aucune empreinte de pas ou de tiges cassées. Les fleurs sensibles des plants de colza ou de lin sont complètement indemnes. Même les formations fortement imbibées par la pluie ne montrent aucune trace de boue ou de dommages. Pourtant, chaque pas laisse une empreinte dans la récolte, éliminant la rosée, écrasant les fleurs bleuâtres et cassant les tiges, particulièrement sur les plants d’oléagineuse (canola) qui est une plante fragile.
Il s’en dégage un sentiment de paix, de bien-être et, pour certain, une énergie palpable.
Les plantes ne sont pas coupées mais étendues délicatement, parfois dans le sens des aiguilles d'une montre, d’autres fois dans le sens inverse, sur le côté ou dans n'importe quelle combinaison des trois. A l’évidence, il y a un vortex tourbillonnant d'énergie. Ces dernières années, les modèles de "pliage " sont devenus si compliqués et si énormes, que pour les apprécier dans leur ensemble, il faut les observer d’avion ou d’hélicoptère, comme par exemple, les lignes de Nazca au Pérou.
Les Crop Circles sont faits avec élégance et ressemblent à un plan d'eau, avec une petite ondulation, des remous et contre-courant comme si la paille s'était liquéfiée et alors congelée dans son mouvement.
Les épis sont souvent entrelacés et empilés en couches tout à fait distinctes, jusqu'à quatre couches profondes posées l’une sur l'autre, chaque couche allant dans différentes directions.
Les formations incorporent fréquemment différents cercles (jusqu'à deux cents dans un) de diverses tailles. Chaque Crop a son propre modèle, ce qui en fait des pièces uniques.
Leurs centres tels des " vortex " peuvent se composer de touffes de récolte sur pied en forme de ventilateur, de nid, de remous, de "cordes" tordues, de nœuds etc.… La variété est sans fin. Parfois, les plants sont si étroitement tordus qu’ils sont impossibles à défaire sans se casser complètement. Ces chef-d’œuvres, dans certains cas, semblent défier la pesanteur, résistant au vent et la pluie.
Il est même possible, occasionnellement, de voir le contour de quelques formations très fortes en énergie des années après la moisson (ils sont alors appelés les " ghost " - les fantômes). Bien que les champs aient été labourés, ressemés et moissonnés plusieurs fois, les cultures suivantes prennent une texture différente, gardant une faible empreinte de la formation originale.
Beaucoup de visiteurs ont éprouvé des effets physiques dans les formations. Dans les années passées, des défauts de fonctionnement mécanique ont été rapportés sur les appareils photo, magnétophones, boussoles, montres...
Les recherches scientifiques
Les Crop Circles sont des phénomènes vérifiables. Ils sont là pour tous. Il suffit de vouloir les observer puisqu’ils restent dans les champs pendant des semaines. A l’époque des moissons, ils peuvent être étudiés immédiatement.
Il n'y a aucun besoin de polémiquer au sujet de leur existence, les Crop Circles existent et peuvent être analysés, photographiés et filmés.
La recherche scientifique continue. Elle est effectuée, sur des milliers d’échantillons de plantes et de sol prélevés dans différentes régions du monde, pour découvrir comment ils sont formés et leur effet sur la matière organique. Les résultats de ces analyses prouvent uniformément que la composition chimique du sol est changée dans les Crop Circles et les champs sont affectés au niveau cellulaire causant diverses anomalies dans leurs points nodaux et dans leurs cycles reproducteurs. Leur structure cellulaire montre des signes d’une extension rapide, dans la matière même, faisant plier les tiges, parfois à 90 degrés, sans qu'elles ne soient endommagées et cependant, si les épis n’étaient pas mûrs à l'heure ou le Crop Circle se forme, ils continueront à se développer et à mûrir.
Un des domaines passionnants de recherche reste la photographie de l'eau qui a été soumise aux énergies des Crop Circles. Après avoir laissé des bouteilles d‘eau minérale dans certains Crop pendant ½ heure, les chercheurs se sont aperçus que celle-ci placée sous un puissant microscope semble refléter la forme géométrique globale du Crop dans lequel elle a été prélevée.
A partir de cette évidence, il est clair que chaque cercle possède une énergie, une impression unique et une couleur spécifique qui est transmissible à l'eau.
 
Des prélèvements ont été effectués sur des Crop Circles réalisés, par des hommes, pour des expériences à la télévision, celles-ci ne montrent aucune anomalie et ne révèlent pas la complexité ni les caractéristiques des formations décrites dans les paragraphes ci-dessus.
Malgré l'assurance des médias à vouloir démystifier le phénomène, il est évident aujourd'hui que les Crop Circles ne sont pas faits par les hommes, ni avec des planches, ni créés par des femmes avec des balais comme la légende du passé !
Personne n’est jamais parvenu à reproduire d'une manière satisfaisante n'importe laquelle des grandes formations qui nous font la grâce de "décorer" les champs chaque été.
De nos jours, il est sûrement nécessaire de regarder ces apparitions de manière objective, sans crainte de l'inconnu, mais en vue de mieux comprendre la nature de notre monde. Un phénomène qui a beaucoup à nous enseigner.
Leurs significations
Les Crop Circles nous parlent grâce au langage des symboles ; (Déf. symboles : signes reconnaissables qui expriment des idées au-delà des mots). Ils sont universels et peuvent être vus et lus par tous selon sa propre connaissance, indépendamment de la culture ou de la religion.
Beaucoup de données ont été assemblées par des chercheurs reconnus. Depuis, les deux dernières décennies ils ont pu constater une évolution progressive dans les formes des Crop Circles. Un fil logique les relie dans leurs conceptions d'année en année. Leurs modèles sont basés sur des symboles antiques, la géométrie sacrée et des équations mathématiques complexes, combinant souvent ces trois aspects.
Ces dessins à fort pouvoir symbolique peuvent être déchiffrés et compris bien que cela soit un défi. Ils contiennent beaucoup de couches et leurs nombreuses significations peuvent mettre du temps à être saisies. Précis dans leur signification, ils sont néanmoins susceptibles d'être perçus sous différents angles et à plusieurs niveaux. Ainsi, ils peuvent être une source de connaissances pour des personnes de discipline et d'horizon divers.
Personne ne sait quelle " intelligence " peut créer ce processus, mais il est un fait avéré : la réalisation de ces formations est au-delà de nos capacités. La profondeur des informations codées dans leurs conceptions est toujours une étape en avant de nos connaissances actuelles et indiquent un niveau plus élevé de compréhension que le nôtre.
Les Crop Circles nous charment par leur beauté mais ils ne sont pas simplement de " belles formes ". Ils rayonnent d'énergie, ils ont une puissance transformatrice et notre conception de la réalité peut être changée juste en regardant leurs images. Il est impossible d’étudier ce phénomène en détail sans perdre nos certitudes acquises au sujet de la nature des choses.
Ces formations dirigent notre attention sur nos anciennes connaissances et nous donnent les directives importantes pour notre futur.
Elles nous apportent une compréhension universelle sur la nature du monde dans lequel nous vivons, donnant symboliquement différents aspects de la réalité.
Comme le montrent les fractales, dont il y a eu plusieurs exemples dans les formations des dernières années, il semblerait que le contenu de leur connaissance descende à l'échelle de l'infini, révélant par-là même l'existence d'une réalité universelle plus grande que celle que nous connaissons actuellement.
Ils agissent comme des miroirs, reflétant notre propre nature humaine et, ainsi nous pouvons commencer à nous re-connecter avec nous-mêmes et la terre mère.
La " grande vérité " nous parvient à travers de nombreux Crop Circles car les formations lient la connaissance ésotérique antique avec la géométrie sacrée et des mathématiques avancées.
Dans l'ensemble, notre société occidentale est portée sur des valeurs matérielles bien que ceci change graduellement et, bien souvent exempt du concept de la vie.
Bien que nous sachions, depuis quatre cents ans, que la Terre est faite de 3 dimensions, une grande partie d’entre nous, a toujours une mentalité unidimensionnelle.
Quand Galilée a démontré que la terre n'était pas le centre de l'univers mais qu'une planète sphérique en orbite autour du soleil, les dirigeants de l’époque opposèrent une forte résistance à accepter sa découverte et il subit d’énormes pressions.
Quelque chose de semblable se produit aujourd'hui. Nous sommes en passe de faire une très grande découverte qui changera complètement la manière dont nous abordons la vie.
Ce n'est pas agréable pour tout le monde et cela pourrait expliquer pourquoi le phénomène a été négligé par les grands médias ou soumis à la désinformation au cours des années.
Ils nous enseignent que notre monde est vivant, multidimensionnel et fait partie d'un grand univers. De la même manière que chacune de nos cellules fait partie de notre propre corps. La conscience n'est pas la prérogative de l'homme mais elle est présente à tous les niveaux des êtres de ce monde et dans tout l'univers.
Ces formations indiquent que nous sommes une minuscule partie d'un grand monde fractal qui se dévoile à l'infini, que nous portons en nous-mêmes l'impression du tout et que nous sommes intrinsèquement reliés à tout.
Notre esprit réducteur ainsi que notre approche matérialiste du monde nous limite, ce qui est devenu excessivement dangereux pour nous-mêmes ainsi que pour tous les êtres vivants avec qui nous partageons avec cette planète. (Sans mentionner la planète elle-même et le monde, au-delà de nos paramètres immédiats).
Il y a une grande urgence dans le message des Crop Circles; ils nous montrent la nécessité de changer notre manière de pensée avant d’atteindre un point de non-retour. A juger de leur persistance, il y a clairement un but derrière leur manifestation.
Les cercles de récolte défient toutes explications logiques, ils demandent l’exploration et la connaissance des traditions antiques et disciplines contemporaines grâce à cela, notre esprit augmente et une image plus grande de la réalité est perceptible, nous menant à regarder le monde d'une manière complètement différente.
Un genre d'aide dans notre évolution, comme de grandes balises de lumière dans le paysage, pour que tous voient et se demandent pourquoi ils se manifestent à notre réalité. Ils semblent nous réveiller et nous guider durant cette période extrêmement importante de transition à travers ce millénaire.
Voyages dans les Crop Circles
Du18 au 22 juillet & du 1er au 05 août 2007

Publié dans CROPS CIRCLE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article