Mensonges et Désinformation

Publié le par Camille

Mensonges et Désinformation
 
Où commence l'un, où finit l'autre, et vice et versa ?… Une réponse claire et précise dépend du sujet que l'on traite, de son contexte, des gens aux quels on s'adresse, de l'esprit dans lequel l'information est communiquée… Il est pratiquement impossible de trancher net.
Un exemple de "désinformation mensongère" est : ce qui a été transmis aux français à la suite de l'explosion de Tchernobyl. Le nuage radio-actif se serait arrêté à nos frontières !
Un autre exemple de "désinformation mensongère" : notre facture d'approvisionnement pétrolier poserait problème à notre croissance économique. Faux, il existe un procédé opérationnel - parmi d'autres - pour réduire la consommation des moteurs à essence ou diesel de 40 à 60 % (procédé Paul PANTONE). D'autres procédés existent, soient classés "Secret Défense", soient rachetés par les pétroliers, soient interdits de divulgation. Dans ce dernier cas, l'apparition d'Internet bouscule les habitudes de silence et laisse espérer une émergence de nombreuses découvertes ainsi que la disparition de non moins nombreux blocages.

Le principe et des indications pratiques de réalisation de l'invention de Paul PANTONE sont disponibles librement sur Internet :
http://quanthomme.free.fr/pantone/FrancePMC.htm. Ce procédé a été présenté à PEUGOT qui a été très intéressé mais n'a pas donné suite.
Ces pratiques de Mensonges et de Désinformation sont l'un des outils essentiels de l'exercice du Pouvoir en général. Nous les retrouvons dans toutes les formes d'acivités humaines, économiques, politiques, juridiques, scientifiques, financières, médicales, religieuses... Même l'éducation est orientée pour former, non des individus autonomes et indépendants, mais des assistés capables d'avaler toutes les balivernes que l'on nous sert à longueur de temps.
Il y a environ 70 ans avec la montée en puissance du Nazisme, est apparu un mode de prise de pouvoir par la manipulation de masse avec des moyens autres que la force. Différents mots désignent la même chose : endoctrinement, propagande, affirmations faites par un haut personnage de la hiérarchie sociale, publicité… Chaque fois, il s'agit de provoquer l'adhésion d'un ou plusieurs individus sans susciter la nécessité d'une expérimentation personnelle. Ces moyens n'ont fait que se perfectionner pour en arriver à ce que nous subissons aujourd'hui sans souvent nous en rendre compte (messages subliminaux, émission d'ondes de fréquences cérébrales pouvant modifier le comportement des individus les recevant, injection sous-cutanée de puce électronique pouvant être activée par satellite,...)
Toute société s'appuie sur un certain "consensus social", c'est-à-dire sur des non-dits considérés comme des vérités absolues qu'il n'est plus besoin de remettre en question.
Mais l'expérimentation de ces vérités absolues ne fait pas partie des matières enseignées dans les écoles.
Sans expérimentation personnelle, il ne peut y avoir d'indépendance individuelle.
Le décor est planté ! La résultante est inévitable :

Les masses sont destinées à être manœuvrées par quelques uns.
 
Certains diront que cette affirmation est facile et non prouvée scientifiquement.
J'affirme expérimentalement que ce que j'avance est un aspect incontournable de la réalité, et je vais essayer d'apporter quelques directions de réflexion, laissant à chacun le choix de la tranquillité de certitudes non vérifiées ou l'inconfort d'interrogations non conforme au socialement correct du moment.
En reprenant l'exemple de l'explosion de Tchernobyl
sujet : explosion nucléaire non contrôlée sur un territoire étranger, proche de la France
contexte :
      environnement nucléaire français important (57 centrales)
      risques d'accidents toujours possibles, en France ou ailleurs
      lobby nucléaire omnipotent pour l'instant par suite de désinformation
      l'économie française ne peut - ni ne veut - se désengager du nucléaire
      crainte du monde politique de désordres sociaux
les gens auquels on s'adresse : la population française, très souvent mal éduquée, sous-informée et 'naturellement très enflamable
l'esprit dans lequel l'information est communiquée : les politiques du moment ont été pris au dépourvu. Quant aux scientifiques du nucléaire, censés donner des informations aux responsables politiques, cela a dû étre une Enorme Partie de Patate Chaude ! Le résultat est connu de tous : la France a été épargnée par le nuage de Tchernobyl !
Une contradiction de ce qui précède me semble difficile à établir. Mais s'il y a des aventuriers de la contradiction, je ne saurais trop leur conseiller d'aller faire une visite sur les différents sites Internet qui apparaitront, en tapant tout simplement le nom de "tchernobyl", dans la fenêtre de leur moteur de recherche. C'est une mine d'informations, pas toujours agréable à lire, mais fort instructive sur la réalité de la race humaine, avec ses beaux côtés et … son ignominie !
Dans les autres domaines de l'activité humaine, les grandes lignes du Mensonge et de la Désinformation se retrouvent sans grande originalité, même dans la démesure.
Lorsqu'il s'agit de démesure, l'individu ordinaire ne peut envisager raisonnablement de tels excès, et par ce fait même, il les écarte.
Pour situer un sujet, je rappelerai très schématiquement que, en médecine, l'Allopathie combat une agression extérieure avec des effets secondaires parfois mortels, l'Homéopathie cherche à accompagner les foces régénératrices inhérentes à chaque individu et sans aucun effet secondaire.
Je vous citerai un passage d'un communiqué approuvé par la majorité quasi absolue des membres de notre Académie de Médecine :

Publié dans DESINFORMATION

Commenter cet article