l’Onu se demande si Bush n’a pas démoli le World Trade Center

Publié le par Camille

Parlement japonais questionne le gouvernement nippon sur le 11 Septembre en direct à la TV
Classé dans: 11 Septembre — admin @ 9:52 le Vendredi 25 janvier 2008
Nous avions évoqué cette affaire il y a peu de temps, mais désormais une vidéo sous-titrée en français est disponible grâce au collectif Reope911.info. L’occasion de revivre cet échange incroyable dans la 2e puissance économique mondiale…
Vidéo de Yukihisa Fujita (en japonais, sous-titrée en français) :
Le 11 janvier 2008, un député et membre du Parti Démocrate Japonais, Yukihisa Fujita, a fait une déclaration de 30 minutes en séance parlementaire exprimant ses interrogations sur le 11 Septembre 2001 et sur « la guerre contre le terrorisme ». Sa déclaration fut retransmise en direct sur la télévision publique japonaise.
Le Député Yukihisa Fujita a demandé au gouvernement japonais, s’il avait fait sa propre enquête et s’il avait des preuves de la responsabilité d’Al Qaida. Il a ensuite rappelé que plusieurs personnes à travers le monde (en particulier des personnes influentes) remettent en cause la version de l’Administration Bush. Il a ainsi mis en avant les faits principaux démontrant que la version gouvernementale n’est pas crédible en posant des questions sur le Pentagon, l’écroulements des tours, la non interception des avions détournés, le WTC7, le rapport de la commission d’enquête et les délits d’initiés.
Le but de ces questions était de remettre en cause la justification de guerres illégales et de réformes liberticides dans la logique de la « guerre contre le terrorisme », née avec le 11 septembre :« Ce que je souhaite savoir, c’est si ces attentats ont été ou non commis par Al Qaida ? Jusqu’à présent, tout ce que le gouvernement a dit est que nous croyons en la responsabilité d’Al Qaida car c’est ce que l’Administration Bush nous a dit. Nous n’avons vu aucune preuve réelle de la culpabilité d’Al Qaida. »
La suite de cette affaire exceptionnelle boycottée par les médias alignés sur Reopen.info.
A noter que la séquence des explosions sucessives (”boomn boom, boom”) décrite par un pompier et présentée par le parlementaire japonais fut purement et simplement censurée par TF1 lorsque la Première chaine française diffusa en prime Time la vidéo des frères Naudet qui enregistra ce témoignage.

Un ancien chef inspecteur de l’Onu se demande si Bush n’a pas démoli le World Trade Center

Classé dans: 11 Septembre — admin @ 11:05 le Jeudi 24 janvier 2008
Interrogé sur les évènements de 2001 aux Etats-Unis, il demande publiquement une nouvelle enquête sur les attentats du 11 Septembre, déclarant que la commission d’enquête officielle n’a pas soulevé toutes les pierres et exploré toutes les pistes.
Vidéo de Scott Ritter en anglais :
“Est-ce que Bush et Cheney ont planifié la démolition du Builiding ? Etait-ce une attaque terroriste par Al Qaida ? Ou était-ce quelque chose entre les 2 ? Franchement, nous n’en savons rien”.

11 Septembre 2001 : Face au preuves…

Classé dans: 11 Septembre — admin @ 10:26 le Mardi 22 janvier 2008
Cette vidéo “confronting the evidence” (ou “face aux preuves” en anglais) figure parmi les documents incontournables pour comprendre les enjeux cachés du 11 Septembre.
Jimmy Walter face aux preuves (2004, VO Sous-titrée en français) :
Elle regroupe de nombreux éléments à charge contre la version officielle (appelée thèse pro-VO ou pro-NWO dans les milieux bien informés).
Pour en savoir plus sur cette vidéo ou sur le 11 Septembre, ou pour agir concrètement, l’association Reopen911.info et son forum sont ouverts à tou(te)s :
Des groupes d’actions locaux tentent de se constituer pour permettre aux personnes motivées de faire passer l’information en-dehors du monde de l’internet.

Faisceau d’indices : peut-on incriminer un chauffard… ou un complot sur la foi de vidéos ?

Classé dans: 11 Septembre — admin @ 11:58 le Samedi 19 janvier 2008
Dans cette affaire, un jeune homme est accusé de “mise en danger de la vie d’autrui”, sur la base d’une vidéo mise en ligne sur internet, dans laquelle un conducteur filme son compteur de vitesse flirtant avec les 230 Km/h.
Excès de vitesse et effondrement du WTC7
Ouverture d’une enquête judiciaire pour une vidéo d’excès de vitesse…
…mais pas d’enquête judiciaire pour la vidéo de la démolition contrôlée du WTC7 
2 poids 2 mesures ? (photo-composition 911nwo.info) 
 
De simples images vidéos présentant un faisceau d’indices ont permis à un juge d’instruction d’ouvrir une enquête judiciaire, qui a mis en examen un suspect, et un procès s’est ouvert pour éventuellement condamner ce suspect sur les simples images disponibles, puisqu’aucun autre élément ni preuve matérielle ne viennent étayer l’accusation.
Ce qui est alors intéressant, c’est que des images et des faisceaux d’indices encore plus nombreux mettent en cause les services de sécurité et le gouvernement étasunien pour les attentats du 11 Septembre 2001, avec notamment la vidéo de la démolition contrôlée apparente du WTC 7, mais curieusement, aucune enquête, aucune instruction, aucune audition ni mise ne examen de suspects n’ont été dilligentés malgré des éléments souvent accablants.
Est-il ainsi possible de condamner un quidam roulant trop vite sur la foi de vidéos et d’un faisceau d’indices, et qui n’a pourtant produit aucun accident… tout en refusant d’ouvrir une enquête judiciaire indépendante sur la foi de vidéos et d’un faisceau d’indices concordants ayant entrainé le pire évènement du XXIe Siècle ?
Premiers éléments de réponse début février, puisque le jugement du chauffard a été mis en délibéré…
Mais il est clair que si le chauffard incriminé dans cette vidéo-ci venait à être condamné alors même que le gouvernement étasunien n’est pas inquiété dans cette vidéo-là, cela ferait porter une ombre lourde sur la justice en général, et la justice française en particulier en terme de 2 poids 2 mesures :
Rappelons qu’un, voire des Français ont été tués lors des attentats du 11 Septembre et la justice française est compétente pour juger de crimes contre l’Humanité, y compris en-dehors de son territoire. D’ailleurs concernant les attentats du 11 Septembre mais pour d’autres raisons et d’autres motifs, une plainte fut déposée et l’organisation Sos-attentats s’est constituée partie civile.
Ne pourrait-on pas élargir et requalifier l’enquête ouverte en France au vu des images vidéos du 11 Septrembre et au faisceau d’indices souvent accablants contre le gouvernement étasunien, qui remettent en tout cas en cause la version officielle de l’enquête administrative menée par le même gouvernement étasunien ?
Cette question du 2 poids 2 mesures dans le traitement de vidéos à caractère délictueux, voire criminel, se pose avec de plus en plus d’acuité…

11 Septembre : retour sur des incidents médiatiques que les zappeurs adoubés ont zappé

Classé dans: 11 Septembre — admin @ 10:30 le Vendredi 18 janvier 2008
Voici une vidéo assez ancienne (Novembre 2002) mais qui montre en ouverture un incident médiatique assez exceptionnel qui eut lieu entre Michel Cotten et le présentateur sur la chaine RTBF, la télévision publique belge. Pourtant à l’époque et depuis, il semble - sauf erreur toujours possible (merci de signaler en zone commentaires si vous avez vu un zapping avec cette séquence) - qu’aucune chaine de télévision n’ait relevé cet incident, aucune émission de zapping soi-disant impertinente n’a jugé bon de montrer cet extrait.
Dans cet extrait intéressant, le journaliste parle de “révisionnisme” après les propos de l’intervenant Christian Cotten qui demande que Georges Bush soit traduit devant une cour de justice internationale : cette dénomination de “révisionnisme” est évidemment une mystification et une manipulation journalistique de plus, puisque d’une part l’évènement appartient à l’actualité et non pas à l’histoire, et puisque par ailleurs aucune enquête judiciaire indépendante n’a été menée sur les attentats du 11 Septembre, il ne peut y avoir de Vérité absolue et indépendante : en fait seule l’administration Bush a enquêté sur… elle-même !
C’est un peu comme si Total avait été le seul à mener une enquête sur le naufrage de l’Erika et concluait officiellement que l’accident venait du mauvais temps ce jour-là…
Dans le 2e extrait, un autre argument est de traiter les anti-NWO d’extrêmement minoritaires, ce qui est évidemment tout aussi faux et manipulatoire, doublé de l’argument provenant de l’aile “gauche” néoconservatrice avec une intervenante déclarant et que les anti-NWO feraient en fait le jeu de Bush car trop opposés et trop radicaux…
Un peu comme si, toutes choses égales par ailleurs, les Résistants comme Jean Moulin durant la 2e Guerre Mondiale faisaient le jeu d’Hitler et de Pétain en organisant une Résistance active (et forcément dramatique en cette période de guerre).
Bref, dès cette époque, la stratégie anti-NWO était lancée et établie : Baillonnage des anti-NWO, accusations de révisionnisme (totalement déplacée bien évidemment pour un évènement que chacun a pu voir de ses yeux, accusation d’être à la solde de Georges Bush et de servir sa politique).
Dans ces Interventions on remarque Christian Cotten qui s’est illustré aussi dans une émission de TF1 sur la scientologie et les sectes, et dont le site Politique de Vie est tenu à jour jusqu’au 26 Septembre 2007, date d’un procès sur la magistrature et la Franc-maçonnerie. Merci d’indiquer en commentaires si vous avez des nouvelles de cet intervenant depuis.
On aperçoit également Smaïn Bédrouni et Michel Collon dans cette émission en direct “Lieu Public” sur la chaine de télévision belge RTBF, émission ayant pour thème “l’antiaméricanisme”…
Plus de 5 ans après, rien n’a changé, l’omerta et l’ostracisme contre les opposants aux discours atlantistes continuent dans la plus grande indifférence, et la guerre impérialiste que les intervenants redoutaient en Irak a bien eu lieu, tout comme celle en Afghanistan, en Somalie ou au Liban, alors que celle contre l’Iran se profile !

Les députés japonais s’interrogent sur le 11 Septembre devant les caméras de télévision

Classé dans: 11 Septembre — admin @ 12:28 le Lundi 14 janvier 2008
Un parti politique d’opposition japonaise, le Parti démocratique du Japon de Yukihisa Fujita, interroge le 10 janvier 2008 devant les caméras de télévision la chambre des représentants (japon) sur le 11 Septembre pendant 30 minutes, exprime ses doutes quant à la version officielle, le rôle de la police japonaise qui devrait pouvoir enquêter sur la mort de citoyens japonais pendant le 911.
Et si le coupable était GW Bush, pourrait elle l’arréter ?
Vidéo des questions aux parlementaires japonais sur le 11 Septembre (en japonais) :
Si certains observateurs de la vidéo ont des compétences de traduction, elle sont les bienvenues.
L’Observatoire du Nouvel Ordre Mondial suivra les évolutions de cette affaire importante, qui démontre que le doute se répand peu à peu dans le monde, jusqu’aux plus hautes sphères des Etats les plus développés

Commenter cet article