PELE MELE

Publié le par Camille

fumeurs — Jusqu’où ira la prohibition ?"
mardi 8 janvier 2008 par Jurian Sterk
"Haro sur les fumeurs — Jusqu’où ira la prohibition ?", éditions Ramsay, Paris.
Décidément, la plante à Nicot a bon dos ! Du jour de sa découverte, à la fin du XV° siècle, à aujourd’hui, l’alliance morbide entre morale et santé mène ses attaques, d’abord contre le tabac, et maintenant contre les fumeurs.
Mais le tabac est-il bien le fléau qu’on voudrait faire croire ? Et les fumeurs les coupables qu’on désigne ? Ne sont-ils pas plutôt les premières cibles d’un mouvement d’abattage des droits individuels ?
Une cigarette sûre aurait pu être produite depuis 1975... Il est sans doute paradoxal que la campagne mondiale contre le tabac ait été initée par les États-Unis, un pays au système de santé particulièrement défaillant. Le tabac serait-il le paravent idéal derrière lequel on cache les producteurs de pesticides, d’engrais chimiques, d’amiante, de CO2 et de produits alimentaires contaminés ? Mais, au fait, qui sont les vrais déclencheurs des maladies actuelles et à venir ? Il est sans doute plus simple de passer sous silence les dangers provoqués par l’industrie chimique dans notre organisme que de stigmatiser de lointaines entreprises américaines.
Pourquoi l’Organisation mondiale de la santé ose-t-elle refuser, depuis 2005, d’embaucher les fumeurs ? Qui seront les prochains exclus du travail ? Sommes-nous à l’aube de nouvelles discriminations, organisera-t-on ensuite la chasse aux buveurs, aux joueurs ou aux dissidents ?
A partir d’une enquête minutieuse, "Haro sur les fumeurs, Jusqu’où ira la prohibition ? révèle les dessous d’une guerre truquée.
Canadienne (du Québec) vivant en France depuis une quinzaine d’années, Danielle Charest est l’auteur de plusieurs romans publiés aux éditions du Masque et d’un essai.
  __________________________________________________________________
 
Accueil du site > La Matrice
 

Une émission sur “Sarkozy et les femmes” brutalement supprimée

lundi 28 janvier 2008 par Jurian Sterk
A la place d’en laisser dire de belles sur Cécilia, Carla, Rachida, Rama et les autres, sujet visiblement brûlant, la chaîne de Bolloré a diffusé vendredi soir un film bien consensuel, Cinéma Paradiso. Ainsi va la vie des médias des amis de Sarkozy.
Vendredi soir 25 janvier, la chaîne Direct 8, qui soit-dit en passant appartient au grand ami de Nicolas Sarkozy, l’industriel Vincent Bolloré, a mystérieusement annulé la diffusion de l’émission « 88 minutes » consacrée, justement, à une « Spéciale Sarkozy et les femmes », comme claironnaient les responsables de la chaîne…
L’émission devait se dérouler en direct, ce vendredi 25 janvier, à 22h15. Fait rarissime en télévision, au dernier moment, les invités sont décommandés. Dans l’après-midi, ceux qui devaient révéler des anecdotes sur les femmes entourant notre président, reçoivent un coup de téléphone embarrassé des journalistes de la chaîne de Vincent Bolloré. La voix hésitante, ils expliquent que le débat a été annulé « pour des raisons techniques ».
Dommage, car sur le plateau, la conversation s’annonçait fertile. Le nouvel ami de Sarkozy, le publicitaire Jacques Séguéla, chez qui le président a rencontré Carla Bruni, était de la partie ; ainsi que Corinne Lepage, ancienne ministre, et les journalistes Laurent Léger (de Bakchich) et Michaël Darmon, auteurs de livres sur l’ ex-Première dame, Cécilia. Un vieux loup du RPR devait pointer son museau sur le plateau, l’ancien conseiller de Jacques Chirac, Charles Pasqua et Jean Tiberi : Jean-François Probst, lui aussi signataire d’un bouquin sur Les dames du président. Tout un programme… Les téléspectateurs ont eu droit, à la place, à une rediffusion du film Cinéma Paradiso. Ça c’est de l’info !
« Raisons techniques », également, si TF1 et Paris Match, deux grands médias appartenant à des proches de notre cher président, Bouygues et Lagardère, n’ont pas moufté sur les trois livres publiés au même moment sur Cécilia, trois ouvrages qui totalisent quelque 250 000 exemplaires mis en place dans les librairies.
Ainsi va la vie des médias des amis de Sarkozy.

Publié dans PELE MELE

Commenter cet article