Haarp et projets secrets : Nikola Tesla, l’inventeur génial serbe tombé dans l’oubli

Publié le par Camille

Haarp et projets secrets : Nikola Tesla, l’inventeur génial serbe tombé dans l’oubli

Classé dans: Organisations secrètes — admin @ 11:34 le Dimanche 20 janvier 2008
Suite à la publication d’un précédent article sur le projet Haarp, nous revenons sur le personnage exceptionnel qui inspira une bonne part de ce programme à semi-secret :
Nikola Tesla était un chercheur solitaire d’origine othodoxe serbe émigré au XIXe Siècle aux USA, indépendant et pour certains excentrique.
Doué d’une intelligence et d’une imagination intenses, il maitrisait 6 langues et a déposé pas moins de 900 brevets, dont l’invention du courant alternatif, la radio et bien d’autres découvertes qui ont bouleversé nos vies. Etrangement malgré des découvertes considérables, il est tombé dans l’oubli, du moins dans les livres officiels de l’Histoire : car dans les coulisses, son oeuvre continue à inspirer de nombreux projets
Les Archives oubliés : Nikola Tesla, découvreur de génie (en français)
Produisant des inventions géniales et souvent très utiles, il suspendit certains de ses travaux devant les dangers qu’ils pouvaient représenter pour l’Humanité et les être vivants.
Il souhaitait produire une énergie gratuite, universelle, et transmise sans fil partout dans le monde. Mais ses projets généreux ne rapportaient pas d’argent et les lobbies pétroliers devenaient hostiles. Pire, il se rendit compte que ses projets pouvaient être détournés par les militaires pour composer des armes de destruction ultime.
Il décida alors de saborder nombre de ses découvertes pour empêcher qu’elles ne soient utilisés à des fins mortifères par des organisations gouvernementales.
Ses travaux sont fréquemment rapprochés du projet Haarp… et de fait les Observateurs du Nouvel Ordre Mondial s’intéressent particulièrement à ces travaux secrets financés par l’armée étsunienne.
Car Tesla a notamment écrit une théorie sur les armes à énergie dirigée avant le début du XXe siècle, le fameux « Rayon de la mort ».
S’il est à ce jour difficile de savoir quelles suites ont été données à ces projets de “rayons de la mort ” et de “guerre des étoiles” initiés par Nikola Tesla et micro-filmés par la CIA dans les années 40, certains n’hésitent pas à rapprocher les armes à hautes fréquences imaginées par Tesla des évènements très étranges survenus en Sicile (Italie) récemment, qui auraient pu servir de test en grandeur nature…
Difficile de trancher pour telle ou telle hypothèse, mais quand on sait que les armes à hautes fréquences sont de plus en plus en vogue dans l’arsenal du NWO, il y a de quoi se poser certaines questions…

Organisations et projets secrets : Le projet Haarp

Classé dans: Organisations secrètes — admin @ 1:22 le Samedi 19 janvier 2008
Voici un sujet très prisé des observateurs du Nouvel Ordre Mondial : le projet HAARP (”High Frequency Active Auroral Research Program” ou en anglais “Programme de Recherche sur la Haute Fréquence Active et Aurorale”).
Ce projet a une double casquette qui intrigue les observateurs de projets secrets ou dissimulés : Ses activités dépendent en effet de la base aérienne de Kirtland AFB en Alaska et sont financées conjointement par l’armée de l’air et la marine militaire des États-Unis, tandis que ses activités scientifiques sont gérées par l’Université de l’Alaska.
Cette double casquette et ce financement militaire sont en effet un signal important sur les réalités et les portées d’un tel projet : “Follow the money !” dit un proverbe étasunien (”Suivez l’argent”… et vous comprendrez ce qui ce cache derrière).
Les théories sur les utilisations possibles d’un tel projet foisonnent, l’Observatoire francophone du Nouvel Ordre Mondial reviendra dans un prochain article sur les pistes les plus sérieuses.
En attendant, nous vous proposons une émission proposée par la télévision canadienne sur les différentes hypothèses émises.
Les archives oubliées : le projet HAARP (45 minutes, en français) :
A la fin de l’année 2007, l’armée étasunienne a dévoilé une partie du programme Haarp, qui est bien plus étendue que le programme initialement rendu public. Et tout laisse à penser qu’il ne s’agit ici que de la partie émergée de l’Iceberg…
Très prochainement, nous reviendrons sur ce dossier avec une vidéo présentant les projets de l’un des plus grands découvreurs du début du XXe Siècle, qui inspira le projet Haarp…

Publié dans TOP SECRET

Commenter cet article