Nouvel Ordre Mondial (NWO)

Publié le par Camille

. Définition :
Il existe plusieurs définitions du Nouvel Ordre Mondial (N.O.M ou N.W.O en anglais). Ainsi l’encyclopédie en ligne Wikipedia donne au moins 3 définitions plus ou moins réussies du Nouvel Ordre Mondial, selon que l’on se place en tant que supporter ou détracteur du NOM.
Pour notre part, nous donnerons la signification suivante, qui nous semble plus large et plus représentative des réalités :
Le Nouvel Ordre Mondial se définit avant tout comme une idéologie unipolaire atlantiste et hégémonique reposant principalement sur l’ordre établi, sur l’argent et le pouvoir temporel : cette idéologie vise à organiser le monde futur sous une forme pyramidale, du haut éclairé vers le bas (la base populaire), généralement dans le secret et dans tous les cas par la force, d’une façon à assurer la pérennité et le développement des intérêts des lobbies impliqués dans cette ambition de domination mondiale.
Symbole illuminati du Nouvel Ordre Mondial au dos du Dollar us
Le motto du Nouvel Ordre Mondial est le suivant : « Vous êtes avec nous ou contre nous ! »
Dès lors, tous ceux qui ne sont pas manifestement opposés au Nouvel Ordre Mondial se retrouvent tacitement embarqués dans l’aventure, ce qui permet de ratisser très large, même si au départ il n’y a réellement que quelques milliers de personnes très riches et très puissantes qui se cooptent les unes les autres et se regroupent pour faire avancer leurs idées, principalement en Occident, mais de plus en plus en Asie et partout où les richesses se créent.
Histoire du Nouvel Ordre Mondial :
En germe sans doute depuis plusieurs siècles voire plusieurs millénaires autour de la méditerranée, ancré dans l’inconscient personnel et collectif occidental, pensé sans doute depuis les grandes Révolutions, affiné à la fin du XIXe Siècle en Europe et aux USA, et mis en place progressivement suite aux guerres mondiales du XXe Siècle et surtout à la chute du mur de Berlin, le Nouvel Ordre Mondial fut exposé pour la première fois publiquement sous cette appellation par Georges Bush, ancien président des Etats-Unis, le 11 Septembre 1990 : voir Video.
11 ans plus tard jour pour jour, le 11 Septembre 2001, les attentats du 11 Septembre redonnaient une nouvel force au Nouvel Ordre Mondial, et Geaorges W. Bush (fils) réutilisait cette expression pour annoncer une guerre contre le terrorisme.
Le 25 Septembre 2007, à l’ONU, le Président Nicolas Sarkozy reprenait à son tour cette expression qu’il répéta 2 fois devant l’assemblée de l’ONU et les télévisions mondiales.
Extraits : On n’évitera pas le choc des civilisations en imposant à tous les peuples de penser et de croire la même chose. La France entend poursuivre avec tous les hommes de bonne volonté le combat pour construire le nouvel ordre mondial du XXIe siècle.[…]”
“Au nom de la France, j’appelle tous les Etats à se réunir pour fonder le nouvel ordre mondial du 21ème siècle sur cette idée forte que les biens communs de l’humanité doivent être placés sous la responsabilité de l’humanité toute entière. “
Les piliers du Nouvel Ordre Mondial :
En effet, le NOM (ou NWO) s’appuie des piliers atlantistes défendus par les Etats-Unis qui sont principalement au nombre de 7 :
- Le travail
- Le libéralisme économique
- Le néo-conservatisme
- L’argent
- L’armée
- Le matérialisme
- Le sécuritarisme
On peut adjoindre à ces 7 piliers principaux du NOM diverses valeurs plus ou moins secondaires qui s’expriment en terme de soutien, d’indifférence ou de défiance ou d’opposition à différents concepts :
- Soutien stratégique à Israël et au sionisme
- Soutien stratégique à l’athéisme ou aux religions récemment dérivées du Christianisme
- Soutien aux Multinationales
- Soutien au « système »
- Soutien aux thèses officielles sur le 11 Septembre 2001
- Soutien au nucléaire
- Soutien aux organismes officiels (Associations subventionnées)
- Soutien aux organisations atlantistes
- Soutien aux riches et aux puissants
- Soutien aux valeurs traditionnelles
- Soutien ou indifférence aux structures et organisations secrètes
- Soutien à la police et aux services secrets
- Soutien à la TV, à la presse et aux grands médias
- Soutien aux grands lobbies (et réciproquement)
- Soutien à la concurrence et à la sélection
- Soutien à l’industrie pétro-chimique et pharmaceutique
- Soutien aux OGM et aux « Bio-technologies »
- Soutien aux libertés individuelles (« sphère privée »)
- Soutien au sport professionnel
- Soutien à l’Ordre établi
- Soutien à la force et à l’action
- Soutien aux lois mémorielles et particulièrement à la Shoah
- Soutien aux grandes enseignes et aux conglomérats
- Soutien au droit d’ingérance (« humaintaire »)
- Soutien à l’Europe fédérale
- Soutien marqué aux lois anti-terroristes
- Opposition ou indifférence à l’écologie
- Opposition à l’Islam
- Opposition au Catholicisme (« contre la doctrine (Nouveau Testament), mais beaucoup moins contre l’Eglise et le Vatican »)
- Opposition à l’Altermondialisme
- Opposition au multiculturalisme et au monde multipolaire
- Opposition à la Russie et à la Chine
- Opposition au partage des richesses
- Opposition à l’Impôt
- Opposition aux « conspirationnistes »
- Opposition à la Palestine
- Opposition à la désobéissance civile et à l’objection de conscience
- Défiance vis-à-vis de l’ONU
- Défiance vis-à-vis des mouvements populaires ou citoyens
- Défiance vis-à-vis des pays émergeants (« non alignés »)
- Défiance vis-à-vis des solutions alternatives
- Défiance vis-à-vis des acquis sociaux (« trop chers »)
- Défiance vis-à-vis de l’Etat (y compris la privatisation des pouvoirs régaliens)
- Défiance vis-à-vis du temps libre et des loisirs non marchands
- Défiance vis-à-vis des structures indépendantes
- Défiance vis-à-vis de la pauvreté
- Défiance vis-à-vis du spirituel et du religieux
- Défiance vis-à-vis des libertés publiques
- Défiance vis-à-vis de la nouveauté
- Défiance vis-à-vis de la démocratie populaire
- Défiance vis-à-vis de la non-violence
- Défiance vis-à-vis de la Vérité (« les mensonges sont nécessaires »)
- Défiance vis-à-vis des immigrés (mais plus favorables à l’immigration choisie)
- Défiance vis-à-vis d’internet
- Indifférence au sort des Générations futures (« elles trouveront des solutions »)
- Indifférence aux équilibres naturels (« la nature s’adaptera »)
- Indifférence au développement spirituel (« limité à la sphère privée »)
- Indifférence vis-à-vis de la culture (« sphère privée ») et de l’Education (« apprendre un métier avant toute chose »)
- Etc…
Ainsi, en recoupant ces diverses notions, il est possible de définir la posture réelle de chaque entité par rapport au Nouvel Ordre Mondial, que ce soit un organisme d’information, une entreprise, un personnage public, un site internet, une organisation ou tout autre élément se positionnant de manière publique.
En fonction du recoupement de ces notions principales et secondaires, il est alors possible d’établir une grille de lecture assez fiable, et d’établir une évaluation globale permettant de jauger si une entité est pro-NWO, indifférente au NWO ou anti-NWO, et avec quelques nuances.
Une entité qui recouperait 75% ou plus de ces valeurs serait ainsi classifiée comme Favorisant le NWO, une entité entre 51% et 75% serait favoriserait plutôt le NWO, une entité autour de 50% serait considérée comme indifférente au NWO, une entité entre 25 et 49% serait considérée comme défavorisant plutôt le NWO, et enfin une entité partageant moins de 25% de ces valeurs serait considérée comme anti-NWO.
L’observatoire du Nouvel Ordre Mondial propose donc sur le site 911NWO.INFO de rechercher ces informations et de les présenter en labellisant ces diverses entités publiques.
Ces labels sont donnés à titre indicatif, et ont fait l’objet d’une étude précise par les experts de notre Think Tank.

II. Fonctionnement du Nouvel Ordre Mondial :
Le NWO fonctionne de manière élitiste : ce sont des grands cercles de pouvoirs au niveau des diverses activités humaines qui décident des orientations politiques. Pour parvenir à leurs fins, ces cercles de pouvoir créent, suscitent ou noyautent la plupart des corps constitués, qu’ils soient socio-économiques, politiques, financiers, associatifs, militaires, juridiques ou les services de renseignements.
Ces cercles de pouvoirs se regroupent régulièrement en leur somment pour exposer leurs objectifs et s’informer : c’est notamment le cas des réunions du Bilderberg, des réunions tenus totalement secrètes dans les médias, où les organisateurs, les participants et les « invités » ont obligation absolue de ne pas communiquer une seule information au public, tant en ce qui concerne le fonctionnement de ce lobby que des sujets qui sont abordés.
Mais d’autres cercles de pouvoir sont utilisés pour organiser le NWO, tels que la Trilatérale, le CFR, certaines loges franc-maçonnes, mais aussi de nombreux clubs, lobbies, Think Tanks et autres organisations, entreprises ou groupes associatifs : l’hégémonie, faut-il le rappeler, est un fondement intrinsèque au Nouvel Ordre Mondial.
Le Nouvel Ordre Mondial déploie son activité dans tous les domaines : aucun dossier ne doit échapper aux réformes et tout mouvement du plus petit au plus grand doit être immanquablement noyauté et adoubé ou déboulonné si ce mouvement fait de la résistance.
Dans le domaine politique par exemple, le Nouvel Ordre Mondial est un mouvement trans-courant : tout le spectre est occupé et noyauté, voire manipulé, de la droite extrême à la gauche extrême : seuls quelques nouveaux mouvements, pas encore noyautés, sont réellement indépendants. Certains mouvement sont présents uniquement pour occuper le terrain, mais ne se posent en aucune façon la question de l’efficacité et de l’urgence à lutter contre le Nouvel Ordre Mondial.
Pour faire passer ses messages et ses réformes, le Nouvel Ordre Mondial utilise l’ensemble de ses relais par une propagande médiatique et une sémantique parfaitement maîtrisées. Ayant verrouillé l’ensemble des médias (ou presque), il ne rencontre généralement aucune objection, et si cela devait arriver, toute personne ou assemblée déviante est immédiatement écartée du système d’une manière la plus efficace possible et le plus rapidement possible.
III. Objectifs du Nouvel Ordre Mondial :
Les objectifs du Nouvel Ordre Mondial sont multiples et variés, mais le lien essentiel est la mise en place d’un gouvernement mondial capable d’assurer l’Ordre sur l’ensemble de la planète, au profit d’une Minorité proche du Pouvoir absolu, voire d’un Nouveau Roi qui règnerait sur l’ensemble de son Royaume et de ses sujets.
Ce nouveau « Roi », élu par la caste dirigeante et non par le peuple trop inculte, disposerait d’une puissance militaire, juridique, économique et médiatique inégalée.
Ce « Royaume » pourrait être établi en Israël, conformément à certaines prophéties bibliques, car les tenants du NWO, de très riches et très puissants personnages, ont pour ambition de réaliser certaines prophéties, même si tous les participants au NWO ne sont pas forcément d’accord sur l’objectif final.
Ce goût prononcé pour l’argent, pour le pouvoir, pour le secret, pour l’action violente si cela est nécessaire ont ainsi amené certains observateurs à qualifier cette idéologie de « sataniste », et n’hésitent pas à comparer l’avènement d’un Nouvel Ordre Mondial comme d’une forme d’enfer sur terre, où les gens seraient aliénés par de puissants gardiens, et devraient travailler toute leur vie à leur service…
Ainsi, les organisateurs du Nouvel Ordre Mondial seraient prêts à organiser des actions violentes contre leurs ennemis (guerres, bombardements), mais aussi contre leurs propres sujets (actions sacrificielles), afin de parvenir à leurs fins.
Les événements du 11 Septembre 2001 seraient ainsi considérés comme un sacrifice obligé afin de faire avancer la cause, comme le fut l’attaque de Pearl Harbor, et conformément à certains plans de la CIA, le bras armé du NWO, tels que l’opération Northwood.
Nous reviendrons sur notre site web sur l’ensemble de ces éléments qui se trouvent le plus souvent corroborés par les faits.
IV. Y a-t’il une « conspiration » mondiale pour imposer ce Nouvel Ordre Mondial ?
En fait, cette question simple impliquerait une réponse beaucoup plus complexe, car le Monde est un monde bien plus compliqué qu’il n’y parait, ou que la presse atlantiste voudrait le faire croire.
Afin de répondre à cette question en des termes concis voici comment on pourrait résumer :
Il n’y a pas une « conspiration mondiale » dans le sens d’un gouvernement international de l’ombre qui dirigerait la destinée de l’ensemble des nations, mais il y a des conspirations multiples et variées et plus ou moins manipulées par une idéologie commune : Le néoconservatisme.
Ces diverses conspirations ont ainsi organisé les attentats du 11 Septembre, mais ont aussi fomenté la guerre contre l’Irak en 1990 et ensuite en 2003. Des conspirateurs sont également à l’origine de la Mondialisation, de la déréglementation, de l’ultra-libéralisme, du silence médiatique, de la désinformation, etc.. etc..
Au cœur de ces conspirations multiples et variées s’agitent les services secrets, véritables pouvoirs occultes et hors de tout contrôle démocratique. La conspiration nécessite le secret absolu, et seuls les services secrets peuvent assurer cet impératif vital.
Penser que tous les Mouvements extrêmement violents et rapides de notre Société contemporaine soient l’aboutissement du hasard ou, plus amusant encore, de la volonté des peuples est évidemment une ineptie assez délirante que seuls les médias atlantistes peuvent relayer sans rire et sans crainte de voir leurs lecteurs fuir vers de nouveaux horizons… encore que, depuis quelques temps, ces médias atlantistes perdent de plus en plus de lecteurs qui se sentent mal informés, et on assiste, pour contrer ce désintérêt et cette fuite des lecteurs, à la mise en place d’une presse atlantiste gratuite, financée uniquement par des riches annonceurs et des riches mécènes…
C’est évidemment en tirant ces ficelles publiques que l’on peut, petit à petit, dérouler le puzzle du Nouvel Ordre Mondial.
V. Modes opératoires du Nouvel Ordre Mondial :
Les organisateurs du Nouvel Ordre Mondial utilisent des méthodes largement éculées pour parvenir à leurs fins, telles que la carotte et le bâton :
Ils soutiennent, promeuvent et récompensent largement les personnes qui vont dans leur sens, mais châtient et écartent les personnes qui s’opposent à leur idéologie hégémonique.
S’appuyant sur l’ensemble des corps constitués, ils s’arrangent comme nous l’avons vu précédemment pour que rien n’échappe à leur contrôle, et l’instauration d’un état ultra-sécuritaire est de ce point-de-vue incontournable.
La manipulation, l’amalgame, la mauvaise foi, la force, la corruption, le mensonge et la calomnie sont leurs armes favorites.
L’information et le savoir (accès à des dossiers classés confidentiels) sont leurs atouts.
Le « 2 poids 2 mesures » est leur signature habituelle.
La Vérité est leur faiblesse.
Afin d’éviter que leurs plans ne soient mis à jour, les organisateurs du Nouvel Ordre Mondial (NWO) créent des fausses pistes et sèment la confusion dans les esprits, rendant plus difficile la compréhension globale de leurs activités : ainsi, des textes bidons (« Protocoles des Sages de Sion ») ont été diffusés ou médiatisés afin de brouiller les pistes, des livres aussi sont commandés ou surmédiatisés afin de semer le trouble dans les esprits (« Da Vinci Code »), tout comme des films dont le but réel est de soutenir les plans du Nouvel Ordre Mondial.
De même des théories plus ou moins fantaisistes sont systématiquement lancées et relayées par les médias, afin de discréditer auprès des masses le mouvement anti-NWO (contre le Nouvel Ordre Mondial).
Ces théories alternatives parfois fantaisistes sont ainsi étiquetées sémantiquement comme « conspirationnistes » par les médias atlantistes, et regroupent aussi bien les théories plus ou moins fumeuses des Ovnis, des Reptiliens, des Illuminatis ou du Gouvernement secret qui font les choux gras des médias alignés, que les théories très sérieuses et argumentées des cercles élitistes composés de lobbies militaro-financiers cherchant à développer leurs intérêts et à organiser leur avenir entre gens de bonne compagnie.
L’Observatoire du Nouvel Ordre Mondial a pour mission de séparer le bon grain de l’ivraie, grâce à l’expertise de ses intervenants, et de permettre à chacun(e) de se forger une opinion argumentée et précise.
Le Chemin vers la Vérité est un chemin étroit…
VI. Comment lutter contre le NWO :
Sachant qu’il est plus facile de noyauter une organisation qu’un individu, les tenants du NWO se méfient particulièrement des actes de personnes isolées, car ils savent que la faiblesse de leur idéologie vient de là : c’est dans le for intérieur de chaque personne, en leur cœur, âme âme et conscience, que le NWO peut être combattu, par la prise de conscience individuelle, l’information et l’action.
C’est par l’information, la prise de conscience individuelle, par la mise en place de propositions constructives et précises établissant un ordre multipolaire et démocratique que le Nouvel Ordre Mondial pourra être combattu efficacement.
L’Observatoire du Nouvel Ordre Mondial propose de nombreuses solutions alternatives au Nouvel Ordre Mondial, qui permettraient de faire pièce à cette nouvelle forme de dictature mondiale extrêmement dangereuse, qui menace nos libertés et toutes celles et ceux qui ne partagent pas cette idéologie.
Chacun peut également apporter son point-de-vue et ses propositions en réagissant aux articles ou en devenant un Expert-NWO (Expert du Nouvel Ordre Mondial).
Car chaque personne est utile pour créer un monde réellement démocratique, plus libre, plus égalitaire, plus fraternel, plus sincère et plus convivial…

VII. Conclusion :
La tâche peut paraître immense mais en fait elle est à la portée de chacun, à condition que chacun porte un regard neuf sur notre Monde et soit conscient des réalités, y compris dans ses nombreux actes de la vie quotidienne. Car le Nouvel Ordre Mondial s’exprime chaque jour, lorsque l’on vote, lorsque l’on achète, lorsque l’on vend, lorsque l’on discute, lorsque l’on médite, lorsque l’on se divertit, lorsque l’on apprend, lorsque l’on cultive…
Chaque jour, chacun d’entre nous peut faire des choix différents, des choix qui affaiblissent ou renforcent les organisateurs du Nouvel Ordre Mondial : ce site web a pour but de faciliter ces choix, pour participer à l’avènement un Monde meilleur.
Bienvenue à toutes les bonnes volontés.

Publié dans CONSPIRATIONS

Commenter cet article