Maladies créées en laboratoires ?

Publié le par camille

Certaines vérités nous paraissent invraisemblables uniquement parce que notre connaissance ne les atteint pas." Amadou Hampâté Bâ
 
Maladies créées en laboratoires ?
Les agents pathogènes, appelés "mycoplasmes", sont le produit de laboratoires de recherche dans le domaine de la guerre bactériologique et biologique. Plusieurs souches de mycoplasmes ont été "développées" dans l'optique de les rendre plus dangereuses. Elles sont aujourd'hui accusées d'être à l'origine du SIDA, du cancer, du syndrome de la fatigue chronique, de la sclérose en plaques, la fibromyalgie, la maladie de Kreutzfeld-Jacob et d'autres maladies du système nerveux.
Le Dr. Charles Engel, qui travaille pour les National Institutes of Health américains (Instituts Nationaux de la Santé) a ainsi affirmé : "Je suis en possession de tous les documents qui prouvent que le mycoplasme est l'agent pathogène du syndrome de fatigue chronique, de la fibromyalgie ainsi que du SIDA, de la sclérose en plaques, et de nombreuses autres affections". Parmi ces documents, 80% sont des pièces émanant des gouvernements américains et canadiens, 20% sont issus d'articles de revues médicales spécialisées. Les articles de presse et les documents gouvernementaux se complètent les uns les autres.
Beaucoup de médecins ne connaissent pas l'agent mycoplasme parce qu'il fut créé de toutes pièces par l'armée américaine lors d'expériences dans le domaine de l'armement biologique, restant ainsi caché au public. (Voir sur ce site, le livre : La guerre des virus, Sida et Ebola, naturel, accidentel ou intentionnel ? Note du C.A.R.L.).
Le mycoplasme ne laissant pas de traces dans le sang, les médecins continuent d'affirmer leur ignorance et leur incapacité à soigner les malades, bien que des preuves concrètes et physiques de l'origine de ces terribles maladies existent...
Source : Nexus H-S & www.mercola.com/2001/sep/8/mycoplasma.htm
& Agenda plus n° 174 février 2006 www.agendaplus.be

Publié dans SITES INTERESSANTS

Commenter cet article