TRILOGIE DU MENSONGE

Publié le par camille

La Trilogie Du Mensonge
 - extrait du livre LA MAFIA MÉDICALE, pages 115 à 133

Les mensonges des autorités:

"Les vaccins nous protègent."
"Le sida est contagieux."
"Le cancer est un mystère."


Depuis des années, les autorités nous content des mensonges gros comme des montagnes. Comme nous croyons les autorités, nous croyons leurs mensonges dur comme fer. Il ne nous viendrait jamais à l'idée de douter de leur sincérité. Et pourtant...

Regardons de plus près trois des plus gros mensonges.

La trilogie du mensonge


PREMIÈRE PARTIE: Les vaccins nous protègent.


Les vaccins préviennent-ils les maladies ou... ils les donnent?

Les vaccins nous protègent contre les virus et microbes agresseurs éventuels et préviennent ainsi les maladies contagieuses et les épidémies, nous enseignent les autorités. L'énorme mensonge.

Cet énorme mensonge se perpétue depuis cent cinquante ans en dépit de:


1. L'INEFFICACITÉ des vaccins à protéger contre les maladies:

- la vaccination peut provoquer la maladie qu'elle est censée prévenir.
- la personne vaccinée peut transmettre la maladie, même sans être malade elle-même.
- la vaccination peut sensibiliser la personne à la maladie.

En 1905, le taux de mortalité due à la variole s'élevait, aux Philippines, à 10%. Après une vaccination massive, se déclara une épidémie qui frappa mortellement 25% de la population - dûment vaccinée. Malgré cet échec, les autorités intensifièrent les vaccinations. En 1918, la pire épidémie tua 54 % des gens, alors que la population était vaccinée à 95 %. Manille, la capitale, où les habitants étaient tous vaccinés et revaccinés, fut la plus touchée: 65,3 %. L'île de Mindanao, où les indigènes avaient refusé la vaccination, fut la moins touchée: 11,4 %. Malgré ces évidences, la vaccination antivariolique continua et l'O.M.S. lança, en 1966, une campagne mondiale qui dura 10 ans et fut abandonnée en raison de son inefficacité.


2. L'INUTILITÉ évidente de certains vaccins, notamment pour les maladies telles que:

- la tuberculose et le tétanos qui ne confèrent pas d'immunité, jamais. Le fait d'avoir eu la tuberculose ne nous empêche pas de récidiver. Au contraire, une première tuberculose (parfois causée par le vaccin) rend la personne beaucoup plus vulnérable à un second épisode, souvent mortel.
- la rubéole où 90% des femmes d'une population sont naturellement protégées et que les risques de contracter la maladie sont limités aux 3 premiers mois de la grossesse. Or on vaccine toute la population, y compris les garçons.
- la diphtérie qui, au moment des plus grandes épidémies, ne touchait que 7 % des enfants. Or, on les vaccine tous. Plus encore, on vaccine de façon répétée enfants et adultes, bien qu'on prétende qu'un seul vaccin reçu dans l'enfance assure l'immunité ad vitam.

"L'enfant vacciné est un enfant contaminé" - Kalmar

"Vacciner, c'est remplacer une immunité naturelle par une immunité artificielle" - Simone Delarue

- la grippe et l'hépatite B dont les virus deviennent rapidement et fortement résistants aux anticorps des vaccins. Ces deux vaccins sont alors totalement inutiles, outre le fait qu'ils soient extrêmement dangereux.

La meilleure immunité, c'est l'immunité naturelle. Elle se retrouve normalement dans 80 à 90% de la population avant l'âge de 15 ans. Parce que la contamination d'une personne par une maladie mobilise tous les systèmes de défense de l'organisme, l'immunisation naturelle se fait dans l'ordre. Au contraire, la contamination vaccinale court-circuite toutes les premières défenses. L'immunisation artificielle se fait dans le désordre. Pas étonnant qu'elle exige des rappels fréquents... aussi inutiles que les vaccins eux-mêmes!


3. Les innombrables COMPLICATIONS dues aux vaccins

- allant des troubles mineurs (allergiques, neurologiques ... ) à la mort (mort subite du nourrisson);
- de courte durée ou permanentes;
- d'apparition immédiate, retardée ou tardive;
- passagères ou irréversibles;
- connues et inconnues.

Au cours de mes lectures, j'ai fait une liste des complications des vaccins, au fur et à mesure que je les voyais mentionnées. Je vous la soumet tel quel. Je les ai disposées en trois colonnes, suivant qu'elles apparaissent:

- rapidement (1 jour à 1 mois après la vaccination) À COURT TERME;
- lentement (quelques mois à quelques années) À MOYEN TERME;
- tardivement (quelques années à quelques générations) À LONG TERME.

Les complications à court terme et à moyen terme sont connues et documentées. Les complications à long terme sont déjà évidentes dans certains cas. Mais nous n'avons pas encore les preuves vivantes pour toutes. Les désirons-nous vraiment? Voulons-nous attendre de constater l'apparition d'ailes de poulet sur nos petits enfants pour commencer à nous poser des questions sur les bienfaits de la vaccination?




POT-POURRI DE COMPLICATIONS DES VACCINATIONS

COURT TERME

La maladie elle-même ou ses formes atypiques:

- toux coqueluchoïque
- paralysie "polio-like"

Allergies:

- urticaires (géantes)
- eczéma
- exanthèmes (rougeurs)
- asthme
- malaises
- inflammation douloureuse
- réactions locales
- gonflement des ganglions
- choc anaphylactique pouvant conduire à la mort

Fièvre

Atteintes rénales

Purpura

Oedème (enflure)

Rhumatisme

Troubles gastro-intestinaux

Mort subite du nourrisson 1 à 3 semaines après le vaccin

Toutes les maladies aiguëes du système nerveux:

- encéphalite grave à légère
- pan-encéphalite (vaccin-rougeole)
- méningite
- atteintes neurologiques irréversibles
- Guillain-Barré
- paralysie cérébrale
- dommages cérébraux majeurs

"Infarctus vaccinal" chez les 30-40 ans

Hépatite B

Altération ou mort du fœtus


MOYEN TERME



Désordres neurologiques

1) Autisme

2) Dommages cérébraux:

- convulsions
- enfant hyperactif
- pleurs incessants
- troubles de l'appétit (anorexie/boulimie)
- atteinte des nerfs crâniens (aveugle / sourd / muet dyslexique)
- hypotonie
- retard de développement
- paralysie cérébrale

3) Problèmes mentaux:

- arriération mentale
- troubles de comportement
- troubles de personnalité
- troubles intellectuels
- troubles d'apprentissage
- hypersexualité
- instabilité émotionnelle
- délinquance juvénile
- personnalité sociopathe
- comportement criminel

Leucémies de l'enfant

Infections à répétition

Allergies nombreuses

LONG TERME

EFFETS SÛRS

1) Déséquilibre de notre organisme (écologie individuelle)
2) Affaiblissement de notre système immunitaire (défense naturelle)
3) Bouleversement à l'intérieur de nos cellules: altération permanente des chromosomes (ADN) (malformations)
4) Introduction de protéines étrangères transmissibles au code génétique d'une espèce (nouvelles formations)

CONSÉQUENCES:

- sclérose en plaques
- leucémies
- cancers
- sida
- malformations congénitales

Stérilité

Syndrome de fatigue chronique

Épilepsie

Parkinson

Maladies cardiovasculaires

Allergies +++

Maladies dégénératives:

- Alzheimer
- Lupus
- Arthrite

Réapparition de vieilles maladies résistantes aux médicaments

Apparition de nouvelles maladies inconnues:

- Malformations congénitales
- Défauts génétiques héréditaires
- Mutations de l'espèce humaine
- Menace d'extinction de la race humaine



Les personnes qui travaillent un tant soit peu avec les enfants répugnent à vacciner. J'ai une amie médecin qui, depuis toujours, refuse catégoriquement de vacciner contre la coqueluche. Elle préfère se faire réprimander par les autorités plutôt que d'avoir une mort ou une infirmité sur la conscience. Les personnes qui travaillent avec les enfants autistiques et/ou les enfants ayant des problèmes de comportement ou d'apprentissage savent aussi qu'il y a presque toujours une vaccination derrière le problème. Dernièrement, une gérontologue me racontait que ses patientes étaient malades pendant les 2 ou 3 mois qui suivaient le vaccin contre la grippe et que plusieurs mouraient au cours de cette période.



4. Les nombreuses PROTESTATIONS continuellement répétées de la part de spécialistes en la matière, de médecins consciencieux et de parents avertis ou ayant des enfants victimes de vaccins. De très nombreux rapports de toutes sortes s'accumulent dans des dossiers et sont passés sous silence. Les autorités détiennent l'information, mais elles la verrouillent. Il leur faudra 45 ans avant de divulguer la contamination de 175 000 à 600 000 soldats américains par l'hépatite B dont le virus était présent dans le vaccin contre la fièvre jaune!


5. Les LIGUES et les ASSOCIATIONS de parents dans les principaux pays occidentaux, telles que la DPT (Dissatisfied Parents Together), aux É.-U. et la Ligue Nationale pour la Liberté des Vaccinations (qui oeuvre depuis 40 ans et possède une bibliothèque et une documentation remarquables), en France mettent les autorités en garde contre les dangers des vaccinations et réclament le libre-choix des parents en matière de vaccination.




6. Les POURSUITES LÉGALES tellement nombreuses qu'elles mettaient en péril les fabricants de vaccins. Des fonds d'indemnisation aux victimes des vaccins furent établis par les gouvernements, tel le National Childhood Vaccination Compensation Law, voté par le Congrès en décembre 1986. Ce fonds autorise le paiement par le gouvernement - avec nos dollars et non ceux des fabricants de vaccins - d'un dédommagement aux enfants gravement handicapés par une vaccination.


7. Les conséquences catastrophiques et bouleversantes d'une DÉFICIENCE NEUROLOGIQUE étendue à un grand nombre d'enfants suite aux vaccins. Aux U.S.A., 20 % des enfants souffrent "de désordres du développement" ("developmental disabilities") consécutifs aux encéphalites causées par les vaccins. D'où bouleversement du système d'éducation incapable de scolariser un tel nombre d'enfants qui ne peuvent ni lire, ni écrire, ni compter. D'où également cette vague de violence sociale et de crimes perpétrés par des "personnalités sociopathes" créées par les vaccins.


8. Les CONSTATATIONS EFFROYABLES:

- création de nouvelles maladies incontrôlables (dont le sida) et
- modification permanente et héréditaire de notre code génétique dont nous ne pouvons (et surtout n'osons pas) anticiper les conséquences.


Publié dans SCANDALES SANITARES

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

comment avoir une bonne haleine au réveil 14/02/2015 14:42

Nice post. I learn something more difficult on totally different blogs everyday. It will at all times be stimulating to learn content from other writers and follow just a little one thing from their store. I'd prefer to use some with the content material on my weblog whether you don't mind. Natually I'll offer you a link in your web blog. Thanks for sharing.

avoir une bonne haleine 14/02/2015 14:42

Superb blog! Do you have any suggestions for aspiring writers? I'm planning to start my own website soon but I'm a little lost on everything. Would you advise starting with a free platform like Wordpress or go for a paid option? There are so many choices out there that I'm totally overwhelmed .. Any ideas? Many thanks!